Ariane 5: Septième tir réussi en 2016 et 76e sans échec, un record pour la fusée européenne

ESPACE JSAT-15, l'un des deux satellites embarqués dans le cadre de cette dernière mission de l'année, va permettre à l'opérateur Sky Perfect JSAT d'améliorer ses services de communication au Japon...

20 Minutes avec agence

— 

Le lanceur lourd européen Ariane 5, à Kourou en Guyane française le 17 juin 2016.
Le lanceur lourd européen Ariane 5, à Kourou en Guyane française le 17 juin 2016. — Arianespace

Le septième et dernier tir de l’année 2016 du lanceur Ariane 5 a eu lieu ce mercredi sur base d’Arianespace de Kourou (Guyane). Comme prévu, la fusée européenne a mis en orbite deux satellites au cours de ce qui a constitué sa 76e mission réussie d’affilée. Une performance qui clôt une année dont les responsables du programme se disent particulièrement satisfaits.

« Notre record pour 2016 est absolument impressionnant. Ariane 5 a battu deux records, elle a emporté en orbite jusqu’à 10,7 tonnes et signe un 76e succès successif depuis 2003. Notre lanceur lourd n’a pas d’équivalent sur le marché », a ainsi déclaré le PDG d’Arianespace, Stéphane Israël.

Le prochain lancement prévu pour fin janvier 2017

JSAT-15, l’un des deux satellites embarqués dans le cadre de cette dernière mission de l’année, va permettre à l’opérateur japonais Sky Perfect JSAT d’améliorer ses services de communication dans son pays. Grâce à Ariane 5 et le Star One D1 qu’elle a mis en orbite, la société brésilienne Embratel Star One va, elle, pouvoir développer l’accès à Internet au Brésil, en Amérique centrale, au Mexique et dans les Caraïbes.

Le prochain lancement effectué par Arianespace depuis son centre de Kourou est prévu pour fin janvier 2017. C’est une fusée Soyouz qui devrait alors décoller et permettre la mise en place et l’activation de nouveaux satellites.

>> A lire aussi : Avec Ariane 6, l’Europe sur la rampe de lancement pour concurrencer Space X