Un arc-en-ciel blanc magique photographié en Ecosse

SCIENCES Ce phénomène, relativement rare, se produit parfois avec du brouillard...

P.B.

— 

Un arc-en-ciel blanc, ou un «arc de brouillard» photographié en Ecosse par Melvin Nicholson.
Un arc-en-ciel blanc, ou un «arc de brouillard» photographié en Ecosse par Melvin Nicholson. — Melvin Nicholson/REX/Shutterstock

Voici un peu de magie de Noël en avance. Un photographe a capturé un phénomène rare au-dessus de la lande écossaise, ce week-end : un arc-en-ciel blanc, ou ce que les anglais appellent plus justement un « arc de brouillard ».

« C’est un arc-en-ciel sans couleur créé par les minuscules gouttes de pluie du brouillard », explique Melvin Nicholson, un photographe professionnel, sur sa page Facebook. La solitude de cet arbre et le paysage de la lande de Rannoch couverte de neige complètent une scène parfaite. « Je m’en souviendrai pour longtemps », s’enthousiasme l’artiste.

Des gouttes d’eau trop petites pour séparer l’onde lumineuse

Comment ce phénomène se produit-il ? L’astronome Guillaume Blanc donne des explications sur son site. Il faut du brouillard en train de se dissiper devant soi et le soleil dans son dos. Dans le cas d’un arc-en-ciel classique, les gouttes d’eau, relativement grandes (au moins 0,5 mm), jouent le rôle d’un prisme. Elles réfractent l’onde lumineuse, qui est séparée en différentes longueurs d’onde (et donc différentes couleurs, du bleu au rouge) en rebondissant dans la sphère d’eau. Mais avec du brouillard, les gouttelettes sont minuscules (de 10 à 20 micromètres), trop petites pour un phénomène de réfraction. La lumière est simplement diffractée et diffusée en un halo blanc un peu flou. Et on en prend plein les mirettes.

(note: la photo est bien de ce week-end et pas de 2014, comme la date Facebook le montre par erreur)