Une méga «super-Lune» attendue par la Nasa ce 14 novembre

PLANETE L'astre va paraître plus grand et plus brillant qu’il ne l’a jamais été depuis 1948...

20 Minutes avec agence

— 

La Lune photographiée par les astronautes d'Apollo 17.
La Lune photographiée par les astronautes d'Apollo 17. — MARY EVANS/SIPA

Le 14 novembre la pleine Lune sera à son périgée, son point d’orbite le plus proche de la Terre. Autrement dit, la Lune sera à environ 350.000 kilomètres de nous, soit plus près de notre planète qu’elle ne l’a jamais été depuis janvier 1948 et ne le sera avant le 25 novembre 2034. Un phénomène rare qui permettra aux amateurs d’admirer l’une des « plus impressionnantes apparitions lunaires du siècle », dixit la Nasa.

Sur son site Internet, l’agence spatiale américaine explique que cette « super-Lune » fera, à 14h52 (heure française), apparaître notre satellite naturel 30 % plus brillant et 14 % plus grand qu’à son habitude.

Périgée et syzygie

Comment ? Tout simplement par « illusion optique », précise la Nasa, qui rappelle que pour pouvoir admirer une « super-Lune » il faut également une « syzygie », soit que la Terre, la Lune et le Soleil soient alignés et que la Lune qui orbite autour de la Terre se trouve du côté opposé de la Terre par rapport au Soleil.

A noter que deux « super-Lunes » doivent encore illuminer le ciel en 2016. Si vous ratez celle du 14 novembre, vous pourrez apprécier celle du 14 décembre. Une « super-Lune » qui devrait toutefois être moins impressionnante, puisque la Lune sera forcément moins proche.

>> A lire aussi : Ce mardi soir, ne ratez pas la dernière super Lune de l’année