Mongolie: Une trace géante de pas de dinosaure découverte dans le désert de Gobi

ARCHEOLOGIE L’empreinte serait celle d'un titanosaure, dinosaure au long cou qui pouvait mesurer plus de 30 mètres de long et 20 mètres de haut...

Marion Pignot

— 

Une des plus grandes traces de patte de dinosaure jamais enregistrées a été découverte, an août 2016, dans le désert de Gobi (Mongolie) par une équipe de chercheurs mongoles et japonais.
Une des plus grandes traces de patte de dinosaure jamais enregistrées a été découverte, an août 2016, dans le désert de Gobi (Mongolie) par une équipe de chercheurs mongoles et japonais. — Okayama University of Science/Twitter

Une trace de patte de dinosaure de plus d’un mètre (106 cm) de long et de 77 centimètres de large a été découverte le mois dernier dans le désert de Gobi par une équipe de chercheurs de l’université des Sciences d’Okayama (Japon) et l’académie des Sciences de Mongolie.

Cette trace qui s’avère, dixit nos experts, être « une des plus grandes jamais enregistrées » a été mise au jour dans une couche géologique formée il y a entre 70 et 90 millions d’années.

L’empreinte se serait naturellement moulée

Selon un communiqué de l’université des Sciences d’Okayama, l’empreinte se serait naturellement moulée « lorsque du sable a coulé dans les marques formées par l’animal en marchant dans la boue ». L’animal serait d’ailleurs un titanosaure, dinosaure au long cou qui pouvait mesurer plus de 30 mètres de long et 20 mètres de haut.

Les spécialistes se sont félicités, ce jeudi, de cette « découverte très rare ». Détail notable : la trace fossilisée bien conservée mesure certes plus d’un mètre de long mais porte, surtout, les marques des griffes.

>> A lire aussi : Bolivie: Une empreinte de dinosaure de 1,2 mètre de long a été découverte