L'australopithèque Lucy serait morte en tombant d'un arbre

PALEOANTHROPOLOGIE La célèbre australopithèque serait morte sur le coup après une chute de 12 mètres...

20 Minutes avec AFP

— 

L'étude des ossements de Lucy a révélé des fractures qui expliqueraient la cause de sa mort.
L'étude des ossements de Lucy a révélé des fractures qui expliqueraient la cause de sa mort. — MARSHA MILLER / AFP

Découverte en 1974, Lucy a encore quelques secrets à révéler. La plus célèbre des australopithèques, qui vivait en Afrique il y a 3,18 millions d’années, est « probablement » morte en tombant d’un arbre, selon une étude scientifique publiée ce lundi dans la revue Nature.

« Notre hypothèse, c’est que Lucy a étendu le bras pour essayer d’amortir sa chute », déclare l’anthropologue John Kappelman, de l’Université du Texas à Austin, qui a analysé de près différentes fractures relevées sur le fossile. Il a calculé qu’elle avait « probablement » chuté de plus de 12 mètres. « La mort est survenue rapidement », assure-t-il.

>> A lire aussi : Un os de babouin dans le squelette de Lucy