La Nasa découvre un nouveau «quasi-satellite» de la Terre

ESPACE Baptisé «2016 HO3», cet astéroïde ne représente aucune menace pour notre planète...

20 Minutes avec agence

— 

L'orbite de l'astéroïde 2016 HO3 découvert en juin 2016 par la Nasa ne s'éloigne jamais trop loin de celle de la Terre (en bleu).
L'orbite de l'astéroïde 2016 HO3 découvert en juin 2016 par la Nasa ne s'éloigne jamais trop loin de celle de la Terre (en bleu). — Nasa/JPL

Un nouvel astéroïde proche de la Terre vient d’être découvert par les astronomes de la Nasa. Dans le cadre du programme d’observation du télescope Pan-Starrs 1 (situé en haut d’un volcan de l’île de Maui, à Hawaï) parti à la recherche d’astéroïdes et d’autres corps qui pourraient venir percuter la Terre, l’agence spatiale américaine a pu observer « 2016 HO3 », un astéroïde qui ne représenterait aucune menace pour la Terre.

« Dans une petite danse avec la Terre »

En orbite autour du Soleil, « 2016 HO3 », dont le diamètre semble être compris entre 40 et 100 mètres, ne tourne pas autour de la Terre. Il n’est donc pas un satellite. Reste que sa trajectoire reste étroitement liée à celle de notre planète.

En effet, pour les connaisseurs, « 2016 HO3 » ne s’éloigne jamais plus de 100 fois la distance de la Lune, mais ne s’approche pas à moins de 38 fois cette même distance.

Selon la Nasa, « 2016 HO3 » est le meilleur exemple connu à ce jour de ce que les chercheurs appellent un « quasi-satellite ». « Nos calculs montrent que 2016 HO3 est un quasi-satellite stable de la Terre depuis presque un siècle, et devrait le rester pendant plusieurs centaines d’années », estime même Paul Chodas, responsable du centre d’étude des géocroiseurs de la Nasa au Jet Propulsion Laboratory (JPL) en Californie (Etats-Unis). Et de conclure : « ce petit astéroïde est entraîné dans une petite danse avec la Terre. »