Les Etats-Unis en passe d'approuver la première mission spatiale privée

ESPACE Washington aurait même déjà affiché leur préférence pour une entreprise...

Clémence Apetogbor

— 

Une photo de la surface de la Lune, prise par un robot chinois en 2013.
Une photo de la surface de la Lune, prise par un robot chinois en 2013. — CNSA, agence spatiale chinoise

Les sociétés privées vont-elles pouvoir se lancer à la conquête de l’espace ? Le gouvernement américain semble aller dans ce sens et pourrait bientôt donner son feu vert à la première mission spatiale privée au-delà de l’orbite terrestre, rapporte lundi le Wall Street Journal.

Les responsables américains ont affiché leur préférence pour Moon Express ; société américaine dont l’ambition est d’envoyer sur la Lune neuf kilos de matériel scientifique, dont un télescope, dans la seconde moitié de 2017, selon des sources proches du dossier citées par le quotidien américain.

Une entreprise pionnière

« Nous sommes devenus des pionniers de fait » car « jusqu’à maintenant les missions extra-orbitales ont toutes été publiques », a déclaré au journal le PDG et fondateur Bob Richards.

Ce premier agrément, qui devrait être délivré dans quelques mois, poserait les bases légales de futurs projets privés dans l’espace comme l’exploitation minière d’astéroïdes, l’extraction de ressources lunaires ou le premier vol inhabité vers Mars par Elon Musk dès 2018.

Moon Express est l’une des 16 entreprises qui concourent au Google Lunar X qui promet 18 millions d’euros à la première entreprise privée capable d’envoyer un véhicule sur la Lune, de le faire rouler sur 500 mètres et de lui faire transmettre des images haute définition vers la Terre.

Avec le « Space Act », le président américain Barack Obama, a ouvert la voie à l’exploitation commerciale des richesses de l’espace, jusqu’ici régulé par le Traité de l’espace de 1967 qui consacrait le principe de « non-appropriation de l’espace et de corps céleste ».

>> A lire aussi : Le Luxembourg part à la conquête des richesses spatiales