Astronomie: Le 9 mai, Mercure va passer devant le Soleil et sera visible depuis la Terre

ESPACE Les lunettes spéciales pour les éclipses ne seront d’aucune utilité pour assister au phénomène rare du passage Mercure devant le Soleil...

20 Minutes avec agences

— 

 La face cachée de Mercure, photographiée par la sonde Messenger
 La face cachée de Mercure, photographiée par la sonde Messenger — NASA/Johns Hopkins University Applied Physics

Le phénomène astronomique ne se produit que 13 ou 14 fois par siècle. Lundi 9 mai, entre 13h12 et 20h42, Mercure va passer entre la Terre et le Soleil.

L’Europe de l’Ouest et du Nord, l’ouest de l’Afrique du Nord, l’Afrique de l’Ouest, le Canada, l’est de l’Amérique du Nord et une grande partie de l’Amérique latine seront aux premières loges pour observer ce spectacle, à condition que la météo soit favorable.

La plus petite planète du système solaire

Visuellement, « Mercure donnera l’impression de grignoter l’un des bords du Soleil puis il le traversera très lentement avant de ressortir de l’autre côté », explique Pascal Descamps, astronome à l’Observatoire de Paris.

Quelques règles s’imposent tout de même pour l’observer dans les meilleures conditions. La planète étant la plus petite du système solaire (son diamètre est de 4.780 km), les lunettes spéciales pour les éclipses ne seront par exemple d’aucune utilité.

Le dernier phénomène remonte à dix ans

Selon l’astronome, « le moyen le plus simple pour voir Mercure sans risque sera d’utiliser un solarscope », une sorte de boîte cartonnée munie d’un objectif avec une lentille, couplé avec un petit miroir convexe. Il permet d’observer sans danger le Soleil par projection de son image inversée sur un écran.

Mercure, qui fait le tour du Soleil en 88 jours, passe régulièrement entre la Terre et notre étoile, précisément tous les 116 jours. Pourtant, à cause de l’inclinaison de son orbite autour du Soleil par rapport à l’orbite de la Terre, elle nous paraît, la plupart du temps, se trouver au-dessus ou en dessous de l’astre.

>> A lire aussi : Une mystérieuse tache près de Mercure fait rêver les chasseurs d'ovnis

D’où des transits devant le Soleil peu fréquents. Le dernier s’était ainsi produit il y a dix ans, tandis que les prochains sont attendus en novembre 2019, en novembre 2032 et en mai 2049.