Royaume-Uni: Des jumeaux naissent... à deux ans d’intervalle

FECONDATION IN VITRO Respectivement nés en mars 2014 et mars 2016, Oliver et Isaac sont issus du même lot d’embryons…

20 Minutes avec agence

— 

Illustration bébé et biberon.
Illustration bébé et biberon. — ALEXANDRE GELEBART / 20 MINUTES

Ils sont bel et bien jumeaux et pourtant nés… à deux ans d’intervalle. Comment est-ce possible ? Les petits Isaac et Olivier Best, de Leicester (Royaume-Uni) sont en fait issus du même lot d’embryons, conçus lors d’une fécondation in vitro (FIV).

Après la naissance d’Olivier, né en mars 2014, les parents ont décidé de congeler les embryons restants. Jusqu’à une nouvelle FIV, à l’été 2015, qui a permis la naissance d’Isaac.

>> A lire aussi : Royaume-Uni: Trois enfants conçus en même temps naissent avec trois ans d'écart

« C’est un peu surréaliste »

Rachael, 35 ans, et son mari Richard, 49 ans, avaient tenté d’avoir un enfant naturellement pendant quatre ans avant d’opter pour cette technique. « C’est un peu surréaliste », reconnaît la mère de famille, confiant au Daily Mail qu’elle appelle ses deux fils « le grand jumeau » et « le petit jumeau ».

Et si la situation semble insolite, elle ne surprend pas le professeur Samir Hamamah, spécialiste de la fécondation in vitro, cité par Pourquoi Docteur. « Lorsque l’on procède à une fécondation in vitro, on dispose de six embryons. L’un d’eux est implanté dans l’utérus de la mère. Les autres, s’ils sont de qualité convenable, peuvent être congelés et conservés pendant cinq ans pour une fécondation postérieure. »