VIDEO. «55 Cancri e», une planète où il fait 2.500 degrés

ESPACE La Nasa vient de dévoiler une cartographie des températures de cette exoplanète hors normes où l’on trouve « des rivières de lave et de grandes piscines de magma »…

20 Minutes avec agences

— 

Dans l'hémisphère nord, Cancri 55 n'est visible qu'en hiver.
Dans l'hémisphère nord, Cancri 55 n'est visible qu'en hiver. — Till Credner, AlltheSky.com

Elle est couverte de lave, affiche 2.500 degrés par endroits et est deux fois plus grosse que notre planète. Le nom de cette « Super-Terre » ? « 55 Cancri e », exoplanète découverte en 2004 et que le télescope Spitzer vient de filmer sous tous les angles, toutes les couches.

L’exoplanète flirte avec les 2.500 degrés sur une face et seulement 1.100 sur l’autre

Huit fois plus dense que notre planète, la « Super-Terre » est aussi 100 fois plus proche du soleil que notre planète et ne met que 18 heures à tourner autour de l’astre solaire en n’y exposant qu’une de ses faces. Un phénomène unique qui a créé une surface complexe recouverte de lave en fusion, intéressant particulièrement les astronomes.

Et grâce aux 80 heures d’images prises par le super télescope à infrarouges, la Nasa vient donc de réussir à établir une carte des températures de « 55 Cancri e ». Bilan : l’exoplanète flirte avec les 2.500 degrés sur une face et seulement 1.100 sur l’autre.

« 55 Cancri e » est la première planète à avoir droit à sa cartographie des températures

Selon les experts de l’agence spatiale américaine, ce choc thermique pourrait expliquer les mouvements de la roche en fusion, qui se déplace comme de l’eau et forme même des « lacs » de magma à la surface de 55 Cancri e. Ainsi, une face peut présenter « des rivières de lave et de grandes piscines de magma » et l’autre « des coulées de lave solidifiées comme ceux que l’on trouve à Hawaii ».

« 55 Cancri e » est la première planète appartenant à la famille des "Super-Terres" à avoir droit à sa cartographie des températures, dixit Le Parisien. Cette classification désigne les planètes rocheuses dont la masse est comprise entre une et dix fois celle de la Terre. Et si elles sont très répandues dans la galaxie, les scientifiques ne disposent actuellement que de peu d’informations à leur sujet.

La Nasa pourrait cependant en apprendre plus sur cette planète de lave. Car après les images tournées par Spitzer, le télescope James Webb, qui devrait être mis en service en 2018, ira lui aussi récolter des informations sur « 55 Cancri e ».