VIDEO. Jeu de go: L'ordinateur bat le meilleur joueur du monde après la première manche

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Après une première manche de trois heures et demie, le Sud-coréen, qui domine la discipline depuis une décennie, a décidé de lâcher l'affaire...

20 minutes avec agences

— 

Lee Se-Dol, le champion de monde de jeu de go s'exprime devant la presse à l'issue de la première manche perdue contre l'ordinateur de Google AlphaGo, le 9 mars 2016
Lee Se-Dol, le champion de monde de jeu de go s'exprime devant la presse à l'issue de la première manche perdue contre l'ordinateur de Google AlphaGo, le 9 mars 2016 — JUNG YEON-JE AFP

AlphaGo, le « super ordinateur » mis au point par Google, a pris le dessus, mercredi à Séoul (Corée du Sud), sur le champion du monde du jeu de go. La machine a remporté la première manche d’un combat qui doit déterminer qui de l’homme ou l’intelligence artificielle est le plus fort.

Après trois heures et demie de partie, le grand maître sud-coréen Lee Se-Dol, qui domine la discipline depuis une décennie, a décidé de lâcher l’affaire, comprenant que cette première manche ne pouvait plus échapper à l’ordinateur.

Un AlphaGo toujours plus fort

Cette machine surpuissante avait déjà pulvérisé 5-0 en octobre le champion d’Europe Fan Hui. Mais, vu la différence de niveau entre ce dernier et Lee Se-Dol, rares étaient les experts de ce jeu inventé il y a environ 3.000 ans qui avaient enterré d’avance les chances du champion du monde.

Les créateurs d’AlphaGo s’étaient eux montrés confiants, faisant valoir que leur bébé, qui utilise des algorithmes lui permettant d’apprendre de son expérience, était encore plus fort qu’à l’automne.

 

 

« AlphaGo a fait des coups qu’aucun humain ne fera jamais »

« Je suis stupéfié par le résultat. AlphaGo a fait des coups qu’aucun humain ne fera jamais. Cela m’a vraiment surpris », a reconnu Lee Se-Dol après la partie, en ajoutant que l’ordinateur avait « parfaitement » fermé le jeu.

« J’ai commis des erreurs dans les premiers moments du match, mais si je fais attention à cela, je pense que j’ai toujours des chances de gagner », a précisé le grand maître qui ne compte pas se faire dicter les règles du jeu par la machine.

 

>> A lire aussi : Intelligence artificielle: Le champion du monde de jeu de go va affronter une machine

 

« Nous sommes très, très enthousiastes en ce moment historique, et très, très contents de la façon dont AlphaGo a joué. Lee reviendra sûrement demain avec de nouvelles stratégies, en essayant autre chose. Il faudra voir ce qu’en fait AlphaGo », a déclaré, de son côté, Demis Hassabis, directeur général de DeepMind, filiale de Google spécialisée dans l’intelligence artificielle et qui a développé l’ordinateur.

Il reste quatre jours à Lee Se-dol pour mettre K.O. AlphaGo

A noter que la bataille suscite un intérêt tel en Asie qu’elle est diffusée en direct par des télévisions sud-coréennes, chinoises et japonaises, ainsi que sur Internet.

« Tout le monde est sous le choc. Personne n’imaginait que cela puisse arriver », a ainsi déclaré le commentateur sud-coréen de jeu de go Kim Seong-Ryong, lui-même joueur professionnel. Mais les jeux ne sont pas faits et il reste quatre jours à Lee Se-dol pour mettre K.O. AlphaGo. Et rafler un million de dollars.