Espace: GN-z11, la galaxie la plus lointaine de l'Univers, découverte par le téléscope Hubble

UNIVERS Cet amas de corps célestes est situé à 13,4 milliards d’années-lumière de la Terre, ce qui est quand même sacrément loin…

20 Minutes avec agence

— 

La galaxie GN-Z11 (en rouge) est à plus de 13 milliards d'années-lumières de notre bonne vieille Terre.
La galaxie GN-Z11 (en rouge) est à plus de 13 milliards d'années-lumières de notre bonne vieille Terre. — AP/SIPA

Jamais une galaxie aussi lointaine n’avait été observée. Le record a été battu par le télescope spatial Hubble, qui a réussi à observer GN-z11, un assemblage de corps célestes situé à 13,4 milliards d’années-lumière de la Terre. Une distance proche des limites d’action du télescope.

Annoncées jeudi par la NASA, la découverte et l’observation des images captées par Hubble ont été rendues possibles par un phénomène précis : en effet, GN-z11 génère des étoiles à une vitesse « soutenue », créant une intensité lumineuse importante et rendant les corps célestes plus facilement repérables par le télescope, précise Europe 1.

25 fois plus petite et 100 fois plus légère que la Voie lactée

Les images fournies par l’engin spatial en activité depuis 1990 sont d’une excellente qualité et ont permis de déterminer, en les croisant avec les clichés envoyés par le télescope Spitzer, que la lointaine galaxie était 25 fois plus petite et 100 fois plus légère que la Voie lactée. Ou en tout cas qu’elle l’était il y a 13,4 milliards d’années, le temps qu’il a fallu à la lumière émise par GN-z11 pour nous parvenir.

GN-z11 existait déjà 400 millions d’années après le Big Bang, et est donc également la galaxie la plus ancienne jamais repérée.