La Nasa décide de ne pas réparer le bouclier thermique d'Endeavour

ESPACE Une tuile est endommagée...

D'après AFP

— 

Le bras robotisé de la navette Endeavour, le 12 août 2007.
Le bras robotisé de la navette Endeavour, le 12 août 2007. — Reuters/Nasa

La Nasa a décidé jeudi de ne pas procéder à une réparation risquée d'une tuile endommagée du bouclier thermique de la navette spatiale Endeavour jugeant que le dommage ne présente pas de danger lors du retour de l'orbiteur dans l'atmosphère.

Cette décision a été prise après trois jours de tests aérodynamiques et thermiques ainsi qu'à l'issue de longues délibérations de l'équipe chargée de superviser la mission d'Endeavour.

Dix grammes

Les ingénieurs de la Nasa se sont efforcés d'évaluer avec précision les possibles conséquences de l'entaille de 8,75 cm sur 5 cm sur dans la tuile lors de la rentrée de la navette dans l'atmosphère à plus de vingt fois la vitesse du son.

Cette petite entaille, qui atteint la structure en aluminium se trouvant sous la tuile, a résulté de l'impact d'un morceau de mousse isolante avec peut-être de la glace, d'une masse de dix grammes environ, détaché du réservoir externe 58 secondes après le lancement en Floride le 8 août.