La sonde Mars Express envoie une image inédite de la Planète rouge

ESPACE Le cliché réalisé à près de 10.000 km de la surface offre une vue inhabituellement large de la planète...

M.C.

— 

Détail d'une photo de la planète Mars prise par la sonde Mars Express le 25 février 2015, diffusée le 10 septembre par l'Agence spatiale européenne.
Détail d'une photo de la planète Mars prise par la sonde Mars Express le 25 février 2015, diffusée le 10 septembre par l'Agence spatiale européenne. — Agence spatiale européenne

Avec l’actualité chargée de la sonde spatiale New Horizons, qui envoie régulièrement vers la Terre des images inédites de Pluton, on oublierait presque Mars Express, qui elle prend des clichés -non moins spectaculaires- de la Planète rouge, à quelque 5.600 millions de kilomètres de là.

La sonde européenne lancée le 2 juin 2003, et qui avait notamment fait parler d’elle au début de l’année en retrouvant la trace du robot Beagle 2 disparu douze ans plus tôt, vient de faire parvenir aux scientifiques de l’Agence spatiale européenne une vue panoramique de la planète Mars à couper le souffle.

Calotte de glace polaire

La photographie (image entière au bas de cet article), prise le 25 février, montre la Planète rouge sous un angle inhabituel, depuis une altitude de 9.900 km, presque au point le plus éloigné de l’orbite décrite par Mars Express. Elle permet, par rapport aux images habituellement prises à 300 km de distance, d’offrir une vue beaucoup plus large de Mars. On y distingue ainsi en bas la calotte de glace du pôle sud de la planète, formée d’eau gelée et de glace de dioxyde de carbone. L’image ayant été capturée durant « l’été », la calotte polaire s’étend sur une zone réduite. (Ci-dessous, une autre image du pôle sud réalisée en 2000)

 

La calotte de glace du pôle sud de la planète Mars, photographiée en 2000. - NASA

 

 

Au milieu, on aperçoit les régions montagneuses de l’hémisphère sud, parsemée de nombreux cratères. On distingue enfin en haut à gauche une partie du bassin d’impact Hellas, qui mesure environ 2.200 km de diamètre pour plus de 8 km de profondeur.

La sonde spatiale, première exploration d’une autre planète du système solaire lancée par l’Agence spatiale européenne, accumule les données sur l’atmosphère de Mars, le vent solaire, la structure de la planète et sa géologie. Elle a dressé une carte en couleur et en relief des volcans, rifts, vallées, calottes polaires et champs de dunes.