Donner le nom d'un personnage de «Game of Thrones» à une planète, c'est possible

ASTRONOMIE L'Union astronomique internationale propose au public de voter pour les noms planètes et étoiles distantes, de façon gratuite et tout à fait officielle...

N.Bg.

— 

Le système Epsilon Eridiani, vue d'artiste.
Le système Epsilon Eridiani, vue d'artiste. — NASA/JPL-Caltech/T.Pyle

Participer à la conquête du ciel est désormais à portée de clic. Si les nombreux sites proposant d’acheter le nom d’une étoile sont des arnaques à fuir comme la peste, celui mis en place cette semaine par l’Union astronomique internationale (UAI), lui, vaut le détour.

Jusqu’ici, l’UAI gardait jalousement l’une de ses plus importantes prérogatives : nommer les étoiles, exoplanètes et autres corps célestes. Mais depuis l’an dernier, sans doute dans un souci de rendre plus populaire l’astronomie, elle a commencé à inclure le grand public dans cette tâche. Après Pluton au début de l’année, c’est désormais pour nommer vingt systèmes solaires de notre galaxie que l’on peut voter en ligne. Et là, pas d’arnaque : tout est gratuit, et les noms, même s’ils devront cohabiter avec l’appellation scientifique, seront 100 % officiels.

Bienvenue dans le système « Rock’n’Roll Star »

Les noms pour lesquels tout internaute peut voter ont été sélectionnés au cours d’un processus de plusieurs mois par des clubs d’astronomie et des organisations à but non-lucratif du monde entier, ce qui explique leur grande diversité. L’internaute est invité à voter pour un « pack » de noms, correspondant à un système solaire – une étoile et ses planètes.

>> Pour voter, rendez-vous par ici, cliquez sur un système et choisissez

Vu le côté participatif du projet, quelques choix insolites apparaissent. Citons le système Upsilon Andromedae, dont l’étoile pourrait s’appeler (Jules) Verne et une des planètes (Isaac) Asimov. Ou encore le système 55 Cancri, qui pourrait avoir comme étoile Vegetarien et comme planète Solitaire. HD 149026 verra peut-être sa planète nommée d’après la Khaleesi de Game of Thrones, tandis que dans le système PSR 1257+12, le soleil Rock’n’roll Star pourrait se retrouver avec comme planètes Rockie, Andie et Rollie. Justification du club d’astronomie ayant proposé ce dernier choix : « Si ces noms sont acceptés, beaucoup de gens s’intéresseront à l’astronomie ! »

Les votes, entamés mardi à l’occasion de l’Assemblée générale de l’UAI à Hawaï, peuvent être envoyés jusqu’au 31 octobre prochain.