VIDEO. E-Fan: L'avion électrique d'Airbus a traversé la Manche

TECHNOLOGIE Ce vol avait pour objectif de démontrer la faisabilité d’un tel avion, dont la version 2.0 devrait être produite en série d’ici à «fin 2017»...

B.D.
— 
L'E fan, l'avion électrique d'Airbus, lors d'un vol de démonstration au Salon du Bourget, le 19 juin 2015.
L'E fan, l'avion électrique d'Airbus, lors d'un vol de démonstration au Salon du Bourget, le 19 juin 2015. — Remy de la Mauviniere/AP/SIPA

Une prouesse. L’E-Fan, le premier avion électrique d’Airbus, a traversé la Manche ce vendredi matin. Parti de Calais (Pas-de-Calais) vers 10h15, le pilote Didier Esteyne a rallié Lydd, en Angleterre, environ 45 minutes plus tard.

Une prouesse historique qu’a commenté le pilote à son arrivée avec une pointe d’humour : « J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup d’eau, il faudrait peut-être en mettre un peu moins. »

« J’ai presque pu profiter du paysage »

La traversée s’est effectuée comme cela avait été programmé, a-t-il ajouté, soulignant que l’hélicoptère qui le précédait avait pu comme prévu lui transmettre les paramètres de vol « à la minute ».

« Il n’y a eu aucune turbulence, quelques bateaux. J’ai presque pu profiter du paysage », a conclu Didier Esteyne. Jean Botti, le directeur technique d’Airbus qui chapeaute depuis 2012 son développement, a indiqué à 01Net qu’il s’agissait d'« une étape importante et symbolique, 106 ans après la première traversée de la Manche en avion par Louis Blériot. »

Ce premier avion 100 % électrique, qui sera bientôt construit à Pau-Uzein, est constitué de fibre de carbone et propulsé par deux moteurs alimentés par 60 batteries au lithium-ion polymère de 250 volts. L’E-Fan, qui avait déjà effectué 100 vols et une cinquantaine d’heures de vol efficaces avant de survoler la mer, peut voler jusqu’à 220 km/h (160 km/h en vitesse de croisière).

 

 

Ce vol au-dessus de la Manche avait pour objectif de démontrer la faisabilité d’un tel avion, dont la version 2.0 devrait être produite en série d’ici « fin 2017 ». « Ce sera une version purement électrique destinée aux écoles de pilotage pour faire des tours de piste », a expliqué Jean Botti à 01Net. En 2019, un E-Fan 4.0 devrait suivre, capable de transporter jusqu’à quatre personnes.