Dinosaures: Un nouveau type de tricératops découvert

PALEONTOLOGIE L’animal préhistorique, dont les ossements ont été trouvés au Canada, a été baptisé « wendicératops »…

20 Minutes avec AFP

— 

Une reconstitution de tricératops exposée au muséum d'histoire naturelle de Londres.
Une reconstitution de tricératops exposée au muséum d'histoire naturelle de Londres. — M. Evans / Sipa

Les amateurs de Jurassic World s’en réjouiront. Un nouveau dinosaure de la famille des tricératops a été identifié après la découverte de 200 ossements au Canada, ont annoncé des paléontologues ce mercredi.

Michael Ryan (à g.) et David Evans, coauteur de l'article décrivant le wendiceratops. (AFP)

Ce nouveau dinosaure à cornes, qui possédait apparemment une collerette sur le crâne, a été baptisé « wendicératops », en l’honneur de la chercheuse Wendy Sloboda qui a mis au jour en 2011 ces ossements dans la province de l’Alberta. « Elle a un sixième sens pour découvrir des fossiles intéressants. Elle est certainement l’un des meilleurs chasseurs de dinosaures au monde », a apprécié David Evans, du Musée royal de paléontologie à Toronto. Elle avait déjà donné son nom à une autre créature découverte il y a quelques années, un oiseau carnivore appelé barrosopus slobodai.

Six mètres de long pour une tonne

Le wendiceratops, lui, était un dinosaure herbivore qui vivait il y a 79 millions d’années, selon un article sur la découverte publié dans le journal Plos One. Il pesait plus d’une tonne et mesurait environ six mètres de longueur. La forme exacte de son crâne et de son museau n’est pas encore bien définie, les morceaux d’ossements récupérés étant trop petits et incomplets, mais sa tête était ornée de plusieurs cornes. Il est apparenté au sinocératops, découvert en Asie, qui est de taille et de forme assez similaire.

« Nous avons retrouvé des parties du corps, des pattes et des pieds. Nous avons de gros bouts du crâne et c’est ce qui nous a permis d’obtenir une bonne description de cette nouvelle race de dinosaures », a expliqué Michael Ryan, du Musée d’histoire naturelle de Cleveland. « Ce qui est intéressant avec le wendicératops, c’est que c’est un des plus vieux dinosaures à cornes d’Amérique du Nord », a-t-il ajouté. De quoi inspirer un nouveau film à Spielberg ?