Le télescope Hubble fête ses 25 ans

SCIENCES Hubble a révolutionné l'astronomie et la manière de voir notre univers...

20 Minutes avec AFP
— 
La nébuleuse de l'Aigle photographiée par Hubble.
La nébuleuse de l'Aigle photographiée par Hubble. — NASA, ESA/Hubble and the Hubble Heritage Team/Sipa

Hubble, le premier télescope spatial qui a bouleversé notre vision de l'Univers en dévoilant des images époustouflantes de galaxies lointaines, célèbre cette semaine son 25e anniversaire dans l'espace.

« Hubble a changé la façon dont l'humanité regarde l'Univers et y voit sa place », explique l'astronome Jennifer Wiseman, une des scientifiques du télescope au Centre Goddard de la Nasa à Greenbelt (Maryland).

Lancé le 24 avril 1990 par la navette Discovery, Hubble a été mis sur orbite à 570 kilomètres de la Terre.

Fruit d'une collaboration entre la Nasa et l'Agence spatiale européenne (ESA), le célèbre télescope a connu des ratés à ses débuts. 

Photos stupéfiantes

Mais depuis 1993 cette véritable machine à remonter le tempsa commencé à transmettre des images stupéfiantes de supernovas. Parmi elles, des explosions cataclysmiques marquant la mort d'une étoile, ainsi que d'autres corps célestes.

L'une des photos les plus emblématiques de Hubble, aux allures bibliques, est celle de gigantesques colonnes de gaz et de poussières interstellaires situées à 6.500 années lumière de la Terre dans la nébuleuse de l'Aigle baptisé les « Piliers de la création ».

Le télescope de 11 tonnes, qui porte le nom d'un des pionniers de l'astronomie, Edwin Powell Hubble (1889-1953), a aussi révélé l'existence de trous noirs au coeur des galaxies dont la science ne faisait que soupçonner l'existence.

Il a pris plus d'un million de clichés d'objets célestes dont certains aux confins du cosmos permettant aux astronomes de calculer plus précisément l'âge de l'Univers, estimé à 13,8 milliards d'années.

Croûte glacée sur une lune de Jupiter

Grâce à toutes ces observations, les astrophysiciens ont pu confirmer en 1998 que l'expansion de l'Univers s'accélère, une découverte qui a valu un prix Nobel de physique à deux Américains en 2011.

Cette accélération résulte d'une force mystérieuse hypothétique appelée énergie sombre qui constituerait près de 70% de l'Univers et équilibrerait la gravitation.

Plus près de nous, Hubble avait détecté un vaste océan d'eau salée sous l'épaisse croûte glacée de Ganymède, plus grande lune de Jupiter, une découverte qui élargit les pistes de recherche de vie extra-terrestre dans notre voisinage.