Le Cern va devoir patienter avant d'essayer de créer des mini-trous noirs

SCIENCES Le redémarrage du LHC n'aura finalement pas lieu cette semaine...

Philippe Berry

— 

Un trou noir est un objet céleste invisible d'une gravité si forte que rien à l'intérieur ne peut s'en échapper pas même la lumière.
Un trou noir est un objet céleste invisible d'une gravité si forte que rien à l'intérieur ne peut s'en échapper pas même la lumière. — SIPA

Il faudra se montrer patient. Le redémarrage du Grand collisionneur de hadrons, le super accélérateur de particules du Cern, n'aura finalement pas lieu cette semaine. L'organisation européenne l'a annoncé mardi.

Un court-circuit intermittent au niveau d'un aimant a été détecté samedi et l'enquête n'est pas terminée. Après deux ans de travaux, qui ont permis de remplacer la plupart des composants de ce tube de 27 km de diamètre, la prudence s'impose.

Une fois que tout sera rentré dans l'ordre, le LHC devrait fonctionner à une puissance presque deux fois supérieure à celle de ses débuts, à 13 TeV. Après avoir détecté le fameux boson de Higgs, les scientifiques ont encore du travail: certains espèrent créer des mini-trous noirs et, peut-être, observer une fuite de la gravité vers des univers parallèles cachés dans d'autres dimensions. Tout un programme.