Néandertal: Les plus anciens bijoux du monde retrouvés en Croatie

ARCHEOLOGIE Des griffes de rapaces similaires à celles découvertes dans le sud-ouest de la France...

20 Minutes avec agences
— 
Les serres d'aigle avaient été retrouvées en 1889
Les serres d'aigle avaient été retrouvées en 1889 — Capture écran - http://journals.plos.org/

Les plus anciens bijoux du monde viendraient de Croatie. C’est le constat dressé par une étude récente, publiée dans la revue américaine PLOS.

Un mystère vieux de 115 ans

Découvertes en 1889 sur le site de Krapina (à 50 kilomètres de Zagreb, la capitale), les serres d’aigles auraient été fabriquées par les Néandertaliens (lire encadré) il y a 130.000 ans. A l'origine de la trouvaille, Davorka Radovcic, conservatrice au Musée d'histoire naturelle de Zagreb, qui en 2013, avait entrepris de réexaminer les griffes de rapace, conservées depuis la fin du 19e siècle au musée. Épaulée par deux collègues croates, Ankica Oros Srsen et Jakov Radovcic, et un professeur américain d'anthropologie à l'université de Kansas, David Frayer, elle a soigneusement étudié les échantillons portant des marques de coupes, de polissage et d'abrasion, à savoir les éléments suggérant que ces griffes avaient été modelées pour être transformées en bijoux. Pour l'heure, les scientifiques n'ont pas pu établir si ces serres faisaient partie de colliers ou de bracelets.

Néandertal a disparu plus tôt qu’on ne le pensait

Les Néandertaliens étaient capables de penser 

Utilisés à des fins symboliques, les bijoux viennent confirmer à leur tour plusieurs autres études selon lesquelles les Néandertaliens avaient la capacité de pensée abstraite, contrairement à une idée générale de notre époque les décrivant comme des «brutes» et «stupides». Des griffes similaires à celles de Krapina avaient été découvertes sur plusieurs sites en France et en Italie, dont la plus ancienne, à Pech-de-l'Azé, dans le sud-ouest de la France, est datée de quelque 100.000 ans. A ce jour, les plus anciens bijoux étaient des coquillages modelés datant de 110.000 ans, découverts en Israël (Skhul et Qafzeh).

Les Néandertaliens peuplaient pendant 250.000 ans certaines parties d'Europe, d'Asie centrale et de ce qui est aujourd'hui le Proche-Orient. Les raisons de leur disparition complète, il y a environ 40.000 ans, font toujours l'objet de débats.