Eclipse solaire du 20 mars: Où et comment l’observer sans risque

ASTRONOMIE «20 Minutes» fait le point sur ce qu'il faut savoir pour ne pas rater le spectacle qui ne se reproduira qu’en 2026 en France…

Nicolas Bégasse

— 

Visualisation de l'éclipse solaire du 20 mars 2015 à 10h30.
Visualisation de l'éclipse solaire du 20 mars 2015 à 10h30. — Y. Gominet/ observatoire de Paris / IMCCE

Tous ceux qui ont vécu l’éclipse solaire totale du 11 août 1999 se souviennent de ces sensations: le jour qui s’assombrit, la température qui chute et, dans le ciel, un magnifique disque noir entouré d’une crinière de lumière. Ce vendredi, le spectacle ne sera pas aussi grandiose mais vaut quand même la peine de lever les yeux –protégés par des lunettes spéciales!- au ciel. Comment bien en profiter? On fait le point.


Eclipse solaire du 20 mars: Ce qu'il faut... par 20Minutes

Où en France?

Si vous pouvez vous rendre sur les Iles Féroé, au large de l’Ecosse, c’est parfait: là-bas, l’éclipse sera totale. Si vous restez en France, sachez que le nord-ouest sera avantagé: le soleil sera recouvert par la Lune à 80%. A Paris on sera à 78%, dans le centre de la France on descendra à 75% et à moins de 60% pour les malheureux Corses.

Où dois-je regarder?

Déjà, si le ciel est rempli de nuages, pas la peine de lever les yeux au ciel. Pour ceux qui ont beau temps, prévoyez un coin de ciel dégagé de tout arbre ou habitation, orienté sud-est. Lors du maximum de l’éclipse, le soleil ne sera pas encore très haut dans le ciel, «à environ 30° au-dessus de l’horizon», précise le site de l'Observatoire de Paris.

Quand aura lieu l’éclipse?

A la louche, la Lune commencera à grignoter le disque solaire vers 9h30 et arrêtera vers 11h40, avec un maximum à 10h30. Dans le détail, ça varie de quelques minutes selon votre lieu de résidence. L’institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides a réalisé un tableau récapitulatif, consultable par ici. Pensez à rajouter une heure pour avoir l’heure française. Par exemple, pour le premier de la liste Bourg-en-Bresse (Ain), l’éclipse commence à 9h21, atteint son maximum à 10h28 et termine à 11h39. On vous épargne les secondes, mais c’est très précis.

Comment l’observer?

Pas à l’œil nu! Regarder une éclipse, c’est comme regarder le soleil, ça abîme les yeux sans même qu’on s’en rende compte. Munissez-vous de lunettes spécialisées, et si vous n’en trouvez pas, de très nombreux clubs d’astronomie partout en France organisent un rendez-vous pour l’occasion. Vous pouvez aussi la regarder indirectement: les rayons du soleil, à travers le feuillage d’un arbre ou les trous d’une écumoire, projetteront au sol ou sur une feuille blanche une image du soleil en forme de croissant. Sur le Web, le CNRS a mis en place un live vidéo, disponible par ici.

Et pour la prendre en photo?

Oubliez le smartphone: même recouvert à 80% par la Lune, le soleil est trop lumineux et la photo sera surexposée, vous ne verrez rien. Et pour les matériels de prise de vue plus perfectionnés, ne pas oublier de se munir d’un filtre pour prendre une belle image, à bien placer devant l’appareil et pas derrière, où l’effet de loupe cramerait le filtre et ferait courir un risque à vos yeux.

Et la prochaine?

En 2021, une éclipse très partielle (à 20%) sera observable. La prochaine qui vaudra vraiment le coup sera en 2026. Et pour la prochaine éclipse totale, il faudra malheureusement attendre… 2081.

Mots-clés :