Solar Impulse 2: La deuxième étape entre Oman et l'Inde s'est bien déroulée

AVIATION Bertrand Piccard et André Borschberg se sont lancés dans un tour du monde dans un avion solaire...

20 Minutes avec AFP

— 

L'avion solaire Solar Impulse, le 10 mars 2015, au-dessus de Muscat, capitale du sultanat d'Oman.
L'avion solaire Solar Impulse, le 10 mars 2015, au-dessus de Muscat, capitale du sultanat d'Oman. — Solar Impulse / J. Revillard / AFP

Pas de nuage à l'horizon. L'avion Solar Impulse 2 a atterri en Inde mardi soir, bouclant ainsi la deuxième étape de son périple autour du monde. L'appareil s'est posé à Ahmedabad, principale ville de l'Etat de Gujarat, dans l'ouest du pays, à 23h25 (18h55, heure française) terminant cette étape depuis Mascate, capitale du sultanat d'Oman, en un peu moins de seize heures.

Des images, diffusées en direct sur le site web, montraient les lumières blanches et bleues de l'avion à l'approche de l'aéroport international Sardar Vallabhbhai Patel d'Ahmedabad.

A lire : Comment les pilotes de Solar Impulse vont vivre dans moins de 4m3?

Dans la salle de contrôle, des applaudissements ont retenti pour saluer le pilote, Bertrand Piccard, qui était aux commandes de l'avion solaire pour ce trajet de 1.465 km au-dessus de la mer d'Arabie. Il est accompagné dans cette aventure par André Borschberg.