La Station spatiale internationale, un peu plus près de la Terre

ESPACE Cette «descente» de la Station permettra aux vaisseaux qui la ravitaillent de transporter moins de carburant et plus de chargement...

M.C.

— 

La Station spatiale internationale.
La Station spatiale internationale. — REX/REX/SIPA

Une opération peu commune. Mercredi, la Station spatiale internationale (ISS) tout entière a été retournée, puis «poussée» par un vaisseau spatial pour descendre son orbite et ainsi la rapprocher de la Terre, rapporte le Daily Mail. Cette «descente» de la Station de 2,5 km environ permettra aux vaisseaux qui la ravitaillent de transporter moins de carburant et plus de chargement.

Déplacer cette gigantesque installation de la taille d’un terrain de football et ses 400 tonnes tient du tour de force, qui est régulièrement effectué… dans l’autre sens. Plusieurs fois par an, un engin spatial amarré à l’ISS est utilisé pour faire prendre de la hauteur à la Station spatiale ou lui faire éviter des débris.

L’explosion de la fusée Antares

Cette fois cependant, c’est le véhicule automatique de transfert européen (ATV) qui a été utilisé pour ralentir l’orbite de la station et la faire descendre légèrement, après lui avoir fait subir une rotation à 180 degrés. L’ATV a ensuite allumé ses propulseurs pendant un peu moins de cinq minutes, pour pousser la Station, avant que celle-ci ne reprenne son orientation initiale.

«La poussée a été si faible que l’équipage de la Station n’a rien senti», selon un membre de l’Agence spatiale européenne. A terme, l’ISS devrait dériver au total de 15 km, ce qui la placera  à 400 km de la Terre.

Cette opération pourrait avoir été décidée à la suite de l’explosion de la fusée Antares en octobre. Celle-ci transportait 2,2 tonnes de fret destiné à ravitailler l’ISS, et les vols suivants doivent donc porter plus d’équipements, ce qui est rendu possible par le fait qu’ils auront à présent besoin de moins de carburant. Selon le Daily Mail, les réserves d’eau en particulier auraient atteint un niveau bas à bord de la Station spatiale internationale.