Mission Rosetta: Philae dans le coma, la sonde au travail

Espace Après s'être posé le 12 novembre sur la comète Tchouri, le robot Philae a été plongé dans un coma artificiel. En parallèle, Rosetta poursuit la mission d'exploration de la comète...

Marion Pignot

— 

Mission Rosetta: Les photos de Philae et de Tchouri
Mission Rosetta: Les photos de Philae et de Tchouri — 20 minutes - Slideshow

On s'est passionné, pris d'affection pour ces deux héros de l'espace: Rosetta, le vaisseau mère, et Philae, son petit robot, partis à la conquête d'un territoire inexploré. Celui de la comète Tchourioumov-Guérassimenko, plus tendrement baptisée «Tchouri».

Le succès de la mission Rosetta avec l'atterrissage, le 12 novembre, du robot Philae sur la comète a mis, certes, en lumière la puissance technologique de l'Europe spatiale. Mais a surtout fait de Rosetta et Philae des héros interplanétaires comptant, respectivement, quelque 277.000 abonnés et 383.000 fidèles sur leur compte Twitter.

Jusqu'en décembre 2015

Reste que le petit robot vient d'être plongé, faute de batteries, dans un coma artificiel, après 57 heures de bons et loyaux services. Et quand Philae dort, Rosetta retourne au charbon. Désormais en orbite à 30 kilomètres autour de la comète, c'est la sonde qui sera l'objet de toutes les attentions. C'est elle qui doit poursuivre la mission. 

A savoir l’étude de la comète Tchouri, située à plus de 500 millions de kilomètres de la Terre, de la surface de son noyau aux poussières et gaz qu’elle rejette. Rosetta, qui affiche déjà plus de 6,5 milliards de kilomètres au compteur, fera donc travailler ses spectromètres jusqu'en décembre 2015. Date à laquelle elle pourra raccrocher caméras et autres instruments d'analyse de matière.

 

 

 

Mais pas question de perdre de vue Philae. Rosetta doit, en effet, tenter de localiser le robot de tout juste 100 kilos qui ne s’est pas posé à l’endroit prévu, ce dernier ayant rebondi deux fois. Objectif: déterminer sa position exacte dans une zone de 350 mètres sur 30 relevée par l’Agence spatiale européenne.

Mission réussie et recharger les batteries

Et Philae de continuer, donc, à tenir la planète en haleine. Alors que le 13 août 2015, Tchouri sera au plus près du Soleil, le robot devrait, on l'espère, rebouter ses batteries rechargeables grâce à de petits panneaux solaires, se réveiller et reprendre sa mission d’exploration.  

Une mission déjà fort bien remplie, puisque Philae a pu transmettre toutes les données scientifiques récoltées depuis son atterrissage historique jusqu'au forage de la comète, réalisé avant de profiter de son repos forcé. Au menu, radiographie de l'intérieur de la comète, étude de son magnétisme, images du sol et surtout découverte dans le sol cométaire des molécules organiques qui ont pu jouer un rôle dans l'apparition de la vie sur Terre. Des résultats à découvrir sur le blog de Rosetta.