EN DIRECT. Mission Rosetta Philae: Philae est de «traviole»... Le forage est repoussé...

SCIENCES Suivez en direct tous les événements de la journée au lendemain de l'atterrissage de Philae sur la comète «Choury»

Vincent Vantighem

— 

Première photo prise par le robot Philae de la surface de la comète «Choury», envoyée sur Terre le 13 novembre
Première photo prise par le robot Philae de la surface de la comète «Choury», envoyée sur Terre le 13 novembre — Agence Spatiale Européenne
18h13: Ce live est terminé

Merci de nous avoir suivi. A bientôt pour de nouvelles informations.
14h34: Philae a sauté un énorme cratère

Philae s'est posé à moins de 100 mètres du site visé. Mais ensuite, il a décollé et sauté un énorme cratère. «On pense qu'il se trouve de l'autre côté d'un cratère, indique Stephan Ulamec, l'un des responsables. On pense être sur la bordure. Cela expliquerait les photos que l'on a reçues...»
14h32: La liaison est coupée mais c'est normal

Rosetta, la sonde, et Philae n'étant pas en phase actuellement, la liaison a été coupée. Mais c'est normal. Cela devrait revenir en début de soirée.
14h30: Le tomographe donne de bons résultats

C'est l'une des grandes satisfactions des scientifiques. Le tomographe est déjà parvenu à analyser la structure de la comète. Les résultats sont intéressants.
14h27: De nouvelles photos de la comète dévoilées

La conférence de presse a débuté au centre opérationnel de Darmstadt en Allemagne. Jean-Pierre Bibring, l'un des deux ''Lead Scientists'' de la mission a dévoilé de nouvelles photos prises par Philae. «On ne sait toujours pas exactement où nous sommes situés. Sans doute pas tout près du site J où nous devions atterrir mais pas très loin non plus», suscitant les rires de l'assemblée.
Les photos montrent que Philae est coincé sur un rocher, posé sur deux de ses trois pieds. «On pensait tomber sur de la poudreuse mais nous sommes sur la roche...»
13h39: «La sonde sait faire des selfies?», s'interroge Yves

Dans les commentaires, Yves indique qu'il n'a «pas tout compris». Et bien oui, la sonde Rosetta est capable de prendre des selfies. En fait, elle n'en a pas fait depuis longtemps. Mais à l'approche de la comète en octobre, elle nous avait gratifié de cette merveilleuse photo.

13h37: Philae est un robot «heureux»

En attendant la conférence de presse du centre des opérations de Darmstadt (Allemagne) à 14H, Paolo Ferri, l'un des responsables de la mission a donné quelques nouvelles de Philae. «Philae est sur la surface de la comète et réalise un travail merveilleux, indique-t-il sur le site de l'Agence spatiale européenne. Nous pouvons dire que nous avons un robot heureux».
12h45: Revivez la conférence de presse en live
12h31: Ce qu'il faut retenir de la conférence de presse

1. Philae s'est bien posé mais a rebondi deux fois et se trouve dans une «zone de falaises», sur le noyau de la comète. «Il est coincé».
2. Le robot est sur une zone moins ensoleillée. Ca va être plus compliqué de recharger les batteries, mais pas impossible.
3. «Une moisson de données» a déjà été recueillie. «Les scientifiques trouvent ça extraordinaire»
4. Le forage est repoussé, l'engin n'étant pas stabilisé.
12h30: «On ne va pas faire la tête. C'est extraordinaire!»

Les mauvaises nouvelles sur les harpons n'entament pas la bonne humeur de Marc Pircher. «On ne va pas faire la tête, indique-t-il. C'est extraordinaire d'avoir pu obtenir ce résultat».
12h28: «On s'est posé pile-poil»

Aimant l'argot, Marc Pircher explique que c'est «extraordinaire» d'avoir pu se poser «pile-poil» même s'il a bougé par la suite. «En une heure, toutes les données ont été recueillies sur place», poursuit le directeur du Centre de Toulouse.
12h25: Les harpons, c'est très compliqué...

Interrogé sur l'opportunité de tirer à nouveau les harpons, les scientifiques sont dubitatifs. «On se demande si ce n'est pas le déclenchement des harpons qui l'a fait rebondir», indique encore Marc Pircher. «Cela peut être dangereux pour l'engin».
12h25: «On a déjà une moisson de données»

Marc Pircher se réjouit. «Je ne vais pas dévoiler ce que les scientifiques ont recueilli. Mais c'est extraordinaire!»
12h21: Philae n'est pas enfoncé dans le sol

L'engin est environ à 30 centimètres au dessus du sol. «C'est une bonne nouvelle», indiquent les scientifiques. De fait, le robot avait atterri au bon endroit. C'est un dégazage qui l'a envoyé balladé beaucoup plus loin «dans une zone de falaises». Il est donc totalement incliné. Et il faut plusieurs heures pour que les scientifiques comprennent ce qu'ils peuvent faire. «L'engin est coincé. Il est calé contre une paroi rocheuse».
12h19: Huit instruments sur dix fonctionnent

Le bilan de santé indique que huit instruments sur dix sont opérationnels. Philae n'est pas exactement à l'endroit où il devait se poser. Du coup, il bénéficie de moins d'ensoleillement. Le véhicule est totalement «incliné». Il n'est pas sur «ses trois pieds», poursuit Marc Pircher. «On est de traviole...»
12h16: Le forage est repoussé

En direct depuis Toulouse, Philippe Gaudon, chef du projet Rosetta au Cnes indique que le «forage est repoussé» en raison du non-déclenchement des harpons. «Nous ne sommes pas sur une zone très plate. Il faut être très prudent pour stabiliser Philae», abonde Marc Pircher, le directeur du Centre de l'Espace de Toulouse. «On va voir si c'est possible de le faire. On va voir si on peut retirer les harpons!»
12h07: Les photos éclairent les scientifiques

Ce sont les premières images envoyées par Philae, via Rosetta, qui éclairent actuellement les scientifiques sur sa situation. C'est grâce à elles que Philippe Gaudon, chef du projet Rosetta au Centre national d'études spatiales, indique que le robot est sans doute «sur une pente fortement inclinée» (voir post de 11h50). «Philae fonctionne bien. Sa pile fonctionne bien et lui fournit de l'énergie», a-t-il toutefois rassuré.
12h03: De son côté, Rosetta va «très très bien»

Toujours située à 20 kilomètres au-dessus de la comèté, la sonde Rosetta qui a largué Philae se porte, elle, comme un charme. C'est ce qu'elle indique sur son compte Twitter.
L'Agence spatiale européenne indique que Rosetta a «communiqué» avec Ignacio Tanco, le manager des opérations de Rosetta et qu'elle se porte à merveille.​
11h58: Philae indique qu'il est «sécurisé sur le sol»

Des bonnes nouvelles? Sur son compte Twitter, le robot Philae indique qu'il est «désormais bien sécurisé sur le sol». Alors que l'Agence spatiale française explique qu'il est sans doute sur une «pente fortement inclinée», la conférence de presse de 13h est très attendue...
11h53: «Choury» est un «tas de cailloux» pour jacobsg4

«faire autant de chemin pour filmer un gros tas de cailloux , l'homme n'a pas peur du ridicule , un bon montage en studio nous aurait fait gagner un tas d'argent et on aurait été sur que ça marche travail d'amateurs!», lâche jacobsg4 dans les commentaires.

Pas faux, plusieurs films ont montré qu'on pouvait faire de plus belles (fausses) images de l'espace (voir notre post de 11h41 ci-dessous). Mais, impossible en revanche de faire les expériences qui pourraient nous faire découvrir l'origine de la vie sur Terre sans se rendre sur place. Notons pour être complet que la mission Rosetta a coûté 1,3 milliard d'euros dont 20% rien que pour la France.

Continuez à commenter la mission Rosetta Philae et n'hésitez pas à nous poser vos questions.
11h50: Philae sur «une pente fortement inclinée»

L'Agence spatiale française indique, à l'instant, que Philae fonctionne bien mais qu'il se trouve sans doute «sur une pente fortement inclinée». D'autres informations vont suivre.
11h41: «Le Gorafi» annonce que la comète se dirige vers la Terre...

Toujours à la pointe de l'actualité, le site internet parodique Legorafi publie un article très drôle indiquant que la mission Rosetta a perturbé l'orbite sur laquelle se trouvait la comète «Choury» et qu'elle se dirige désormais vers la Terre. C'est à lire par ici...


Pour les plus inquiets, sachez que cette information est aussi fausse que les scénarios de tous les films catastrophe sur les attaques de comète. D'ailleurs, pour vous rendre compte que l'espace n'a pas attendu Rosetta pour faire son cinéma, 20 Minutes vous propose un diapo vidéo dans son webdocumentaire «Un plan sur la comète». Avec du Armageddon et du Deep Impact dedans
C'est à retrouver par ici, rubrique «Vers l'infini et au-delà»
11h39: Une vidéo pour le plaisir

Le service vidéo de 20 Minutes a monté les plus belles images concernant l'atterrissage de Philae sur la comète «Choury». C'est à voir et à revoir ci-dessous.

Rosetta: Les images d'une mission historique par 20Minutes
11h09: Un point sur le bilan de santé à 13h

Handicapé des harpons, Philae passe en ce moment même un bilan de santé à distance. La communauté scientifique prévoit de faire un point presse à 13h depuis le centre opérationnel de Darmstadt en Allemagne. On attendant, on vous a compilé une petite synthèse des événements. C'est à lire par ici...
11h05: Philae a en fait atterri «trois fois»

On a, enfin, le fin mot de l'histoire. Les harpons ne s'étant pas déclenchés correctement, le robot Philae a en réalité rebondi avant de se stabiliser à la surface de la comète. C'est la raison pour laquelle les premières images étaient floues. Sur son compte Twitter, le robot indique qu'il a réalisé trois atterrissages à 15h33, 17h26 et 17h33 (UTC), ajoutant que sa journée avait été «épuisante»

10h58: La première photo de Philae est parvenue sur Terre
 

Hier soir, il «manquait des pixels», selon Philippe Gaudon, chef du projet Rosetta au Centre national d'études spatiales (Cnes). La deuxième tentative a donc été la bonne. Il y a quelques minutes, la sonde Rosetta a posté sur son compte Twitter la première photo prise par le robot Philae et dévoilant la surface de la comète.