La météo solaire en STEREO

Yaroslav Pigenet

— 

Eruption solaire photographiée par STEREO
Eruption solaire photographiée par STEREO — Nasa
Panorama solaire

Quatre mois après leur lancement, le 25 octobre 2006, les satellites jumeaux de la mission internationale STEREO (Solar Terrestrial RElations Observatory) viennent de fournir les toutes premières vues panoramiques des effets d’une importante éjection de masse coronale depuis sa naissance, sur le soleil, jusqu’à la Terre.

… Mardi, le diaporama des premiers clichés de la mission STEREO sur 20Minutes.fr…

Les données collectées par STEREO vont permettre aux chercheurs de surveiller les tempêtes solaires, dont les plus violentes peuvent détruire les satellites spatiaux, irradier mortellement les astronautes et perturber gravement le fonctionnement des appareils électriques sur Terre.

Bulles de plasma

Les éjections de masse coronale (EMC) sont de gigantesques bulles de plasma solaire projetées dans l’espace à plus d’un million de kilomètres/heure. Ces éruptions violentes et relativement fréquentes entraînent des ondes de choc dans le vent solaire qui peuvent se traduire, autour de la Terre, par des tempêtes de particules chargées très dangereuses pour l’électronique des satellites et l’ADN des cellules vivantes. Par ailleurs, les perturbations magnétiques induites par ces nuages de gaz ionisé peuvent également affecter le bouclier magnétique terrestre et engendrer des tempêtes magnétiques endommageant les installations électriques terrestres.

Météo spatiale

Tous deux en orbite autour du Soleil, les deux satellites STEREO et leurs télescopes embarqués permettront dès avril 2007 d’observer en 3D et en détail les EMC et leur effet sur le vent solaire. Grâce à cet outil, les astronomes vont pouvoir comprendre et modéliser la dynamique des EMC ; et ainsi prédire avec beaucoup plus de précision les risques de d’orage magnétique ou de tempêtes solaires. L’ère de la météo spatiale a commencé.