Opportunity n’a pas battu le record de distance sur un corps céleste

ESPACE Contrairement à ce qu’affirme la Nasa, le robot russe Lunokhod 2 détient toujours le record…

Benjamin Chapon

— 

Image du chemin parcouru par le robot Opportunity à la surface de Mars
Image du chemin parcouru par le robot Opportunity à la surface de Mars — Nasa

Jamais avare d’annonces tonitruantes, la Nasa est allée un peu vite en besogne, lundi, en annonçant que son robot martien Opportunity avait battu le record de distance parcourue sur un corps céleste.

Le robot, envoyé en 2004 sur Mars avec son jumeau Spirit (aujourd’hui à l’arrêt), a parcouru 40 kilomètres sur le sol de la planète rouge.

Le petit soviet tient encore son record

Actuellement en exploration du cratère Endeavour, Opportunity fonctionne à l’énergie solaire. Initialement conçu pour parcourir un kilomètre, il a largement dépassé les attentes de ses concepteurs.

 

/photo/1

 

Néanmoins, le record est encore détenu par le robot soviétique Lunokhod 2, qui s’est posé sur la Lune en 1973 et y a parcouru 42 kilomètres selon les mesures des traces qu’il a laissées à la surface de l’astre lunaire.

Diplomatie astrale

La Nasa s’est mélangée les pinceaux au moment d’annoncer son record et a pris en compte une mesure erronée de la distance parcourue par Lunokhod 2.

Dans un contexte politique tendu entre les Etats-Unis et la Russie, la Nasa n’a pas encore modifié son communiqué. L’agence spatiale russe s’est contentée de publier sur son site, une discrète photo de leur vaillant robot vintage.