Extinction des dinosaures: La faute à un «mauvais timing»?

PALEONTOLOGIE Si un astéroïde avait touché la Terre quelques millions d'années plus tôt ou plus tard...

R.S.

— 

La disparition subite des dinosaures, il y a 65 millions d'années, a donné lieu à toutes sortes de spéculations. Une équipe scientifique suisso-britannique voit dans la stratégie reproductrice de ces animaux fascinants qui pondaient des oeufs, un nouvel élément d'explication.
La disparition subite des dinosaures, il y a 65 millions d'années, a donné lieu à toutes sortes de spéculations. Une équipe scientifique suisso-britannique voit dans la stratégie reproductrice de ces animaux fascinants qui pondaient des oeufs, un nouvel élément d'explication. — Carlos Anzures afp.com

Tout ne serait donc qu’une question de «mauvais timing». L’extinction des dinosaures aurait pu être évitée, selon les experts de l’université d’Edimbourg qui révèlent dans le Guardian que l’astéroïde qui a causé leur disparition a frappé la Terre à une époque où les écosystèmes étaient affaiblis par une perte de la biodiversité. «Si l’astéroïde avait frappé quelques millions d’années plus tôt, ou quelques millions d’années plus tard, les dinosaures n’auraient probablement pas disparu. En des temps plus propices, ils auraient survécu à l’impact catastrophique qui mit fin à leur règne», déclare un scientifique.

Lors de l’impact, des tsunamis ont déferlé sur les océans, des tremblements de terre ont cisaillé la planète, de nombreux incendies l’ont réchauffée et une épaisse couche de poussière a obscurci le monde, affectant les plantes et leur photosynthèse. La dévastation de la base de la chaîne alimentaire, causée par l’impact, expliquerait la mort subite des dinosaures terrestres, selon l’analyse des experts. Mais ils étaient menacés, bien avant cet événement imprévisible, par la perte de le biodiversité.

Un cratère de 200km de large

Celle-ci a d’abord affecté les dinosaures herbivores et donc raréfié les proies pour les carnivores. «S'ils avaient pu compter sur quelques millions d'années de plus pour retrouver de la diversité, ils auraient eu plus de chance de survivre à l'impact de l'astéroïde. Les dinosaures existaient depuis 160 millions d'années, ils avaient déjà réussi à se refaire après des périodes de régression», avance le paléontologiste Steve Brusatte. L'astéroïde les a atteints pendant un moment de faiblesse duquel ils auraient pu se remettre.

L’astéroïde en question avait un diamètre d’environ 10km et se serait écrasé dans la péninsule du Yucatan, au Mexique, laissant un cratère connu sous le nom de Chicxulub, mesurant près de 200km de large. La collision avait éliminé environ 80% des espèces de la planète vivant sur ​​Terre à l’époque.