Sciences

L’acrylamide, un fléau pour toute la chaîne alimentaire de l’homme

Les autorités sanitaires américaines reconnaissent que de l’acrylamide a été retrouvée en grande quantité dans de nombreux aliments à base de céréales. On sait que ce produit est cancérigène et toxique pour l’appareil reproducteur chez les mammifères. Le

Les autorités sanitaires américaines reconnaissent que de l’acrylamide a été retrouvée en grande quantité dans de nombreux aliments à base de céréales. On sait que ce produit est cancérigène et toxique pour l’appareil reproducteur chez les mammifères. Le ministère américain de la Santé (FDA) craint que l’acrylamide contamine toute la chaîne alimentaire de l’homme. En effet, il y a un an, l’Académie royale de Suède avait déjà publié une autre étude montrant que les frites de fast-food et autres snacks contenaient également des doses importantes d’acrylamide. On sait depuis que l’acrylamide se forme lorsqu’un des éléments des protéines, l’aspargine, est chauffée à très haute température en présence de sucres ; ce qui est le cas lors d’une cuisson par friture ou dans certains fours spéciaux où sont cuits céréales, biscottes et biscuits. Une bonne raison supplémentaire pour manger des fruits et légumes frais...