Des chercheurs ont créé un mini-cerveau humain dans un bocal

Benjamin Chapon

— 

Un mini-cerveau créé en laboratoire par une équipe de cherhceurs autrichiens en 2013
Un mini-cerveau créé en laboratoire par une équipe de cherhceurs autrichiens en 2013 — Madeline A. Lancaster

Pour l’instant, il fait la taille d’un petit pois, soit le stade de développement du cerveau d’un fœtus de neuf semaines. Le cerveau humain que développent les scientifiques de l’académie autrichienne des sciences en laboratoire ne sera jamais capable de penser.

Il a été créé à partir de cellules souches d’embryons et de cellules de peau pour créer un neuroectoderme, tissu qui permet le développement du cerveau et de la moelle épinière.

Un mini-cerveau qui a déjà un cortex

Le cerveau humain est la structure la plus complexe de l’univers, rappellent les scientifiques en charge de l’expérience dans un article paru dans la revue Nature.

Les chercheurs y expliquent leur méthode pour développer le cerveau. Pour l’instant, le développement d’un cortex et d’un hippocampe ont été observés et font penser que ce cerveau de laboratoire pourrait être celui, imparfait, d’un embryon humain de neuf semaines.

Soigner l’autisme ou la schizophrénie

Il a fallu un an pour que le cerveau atteigne cette taille mais à ce stade de leurs expériences, les chercheurs n’ont pas réussi à pousser plus avant son développement.

Le Docteur Juergen Knoblich espère que ces expériences permettront de comprendre les «raisons de développement défectueux de cerveaux humains et de mieux soigner, par la suite, des maladies comme l’autisme ou la schizophrénie.»

Pas de problèmes éthiques

Une autre application pourrait être de tester l’effet de drogues ou de médicaments expérimentaux sur ces cerveaux de laboratoire plutôt que sur des souris.

L’équipe de chercheurs autrichienne a par ailleurs considéré que leurs études ne posaient aucun problème éthique dans la mesure où les mini-cerveaux qu’ils développent n’ont pas la taille nécessaire pour produire de la pensée ou de la perception.