Station spatiale internationale: Deux astronautes américains en sortie pour réparer une fuite

VIDEO Une météorite est peut-être à l'origine de cette anomalie...

avec AFP

— 

La Station spatiale internationale en orbite.
La Station spatiale internationale en orbite. — NASA

Deux astronautes américains sont sortie dans l'espace pour réparer une fuite d'ammoniac à la Station spatiale internationale (ISS), a indiqué semedi la Nasa.

>> L'opération est à suivre en live ci-dessous


Live broadcast by Ustream

L'expédition de Tom Marshburn et Chris Cassidy devait commencer à 14h15, heure française. Leur but principal sera de repérer l'origine de la fuite, a précisé un responsable de l'ISS, Michael Suffredini. Selon cet ingénieur, une météorite ou un morceau de débris orbital pourraient avoir causé le dommage en heurtant le radiateur de refroidissement.

«On va les faire sortir et voir si on ne peut pas trouver d'où vient cette fuite»

Ce souci, qui était déjà une source d'inquiétude depuis quelques années, s'est aggravé jeudi quand deux kilogrammes d'ammoniac ont fuité en une journée, contre le même volume habituellement observé en une année. «On va les faire sortir et voir si on ne peut pas trouver d'où vient cette fuite», a dit Michael Suffredini à des journalistes. «Le plus probable est que la source (de la fuite) soit la pompe elle-même, donc on va changer cette pompe».

Les deux astronautes ont déjà effectué trois sorties dans l'espace chacun, dont deux en équipe ensemble. Selon le directeur des vols de la Nasa, Norm Knight, cette sortie est «probablement» l'une des «plus rapides» que l'agence spatiale américaine ait eu à organiser, créant pour cette raison un «précédent» à ses yeux.

L'agence assure par ailleurs que l'équipe ne sera pas en danger lors de cette mission, qui devrait durer six heures et demie. Elle ne devrait pas empêcher non plus Tom Marshburn de quitter l'ISS mardi avec le Canadien Chris Hadfield et le Russe Roman Romanenko, qui doivent revenir sur Terre après avoir terminé leur période de six mois en poste orbital.