Mars: Le robot Curiosity prêt à repartir

ESPACE L'engin de la Nasa a été victime d’un bug informatique il y a quelques jours...

Nicolas Beunaiche

— 

Auto-portrait du robot Curiosity, sur Mars depuis le 6 août 2012.
Auto-portrait du robot Curiosity, sur Mars depuis le 6 août 2012. — Mandatory Credit: Photo by NASA/JPL-Caltech/MSSS / Rex Features

Le robot sur Mars de nouveau d’attaque. Après deux jours en mode veille en raison d’un nouveau bug, Curiosity a annoncé mardi soir sur son compte Twitter qu’il était prêt à reprendre du service. «J’ai été sorti du mode veille et je suis prêt à poursuivre les expériences scientifiques», a-t-il indiqué à ses followers.

Dans la pratique, le robot de la Nasa devra toutefois attendre encore quelques jours avant de reprendre sa «marche» en avant. «Nous comptons reprendre les analyses des échantillons de roche d’ici à la fin de la semaine», a ainsi précisé Jennifer Trosper, une des responsables de la mission au Jet Propulsion Laboratory de l’agence aérospatiale américaine à Pasadena, en Californie.

Curiosity coupé du monde en avril

Entre-temps, les ingénieurs devront notamment s’assurer que la panne de serveurs informatiques dont a été victime Curiosity n’a pas endommagé ses fonctionnalités et sa capacité à mouvoir son bras mécanique.

Ils devraient également en profiter pour préparer le robot, qui se trouve actuellement dans une zone nommée Yellowknife Bay, au mois d’avril compliqué qui l’attend. Pour cause d’alignement entre le Soleil, Mars et la Terre, les communications entre Curiosity et le monde civilisé seront alors coupées, afin d’épargner au robot les conséquences d’éventuelles interférences solaires. Il s’agit donc, pour la Nasa, de mettre en œuvre des procédures spéciales permettant à l’engin d’évoluer seul durant quelques semaines. Une opération cruciale, censée prévenir le robot d’un énième bug.