Le fast-food favoriserait l’asthme des plus jeunes

SANTÉ elon une étude publiée ce lundi, la consommation excessive de hamburgers aggraverait les symptômes de l'asthme et de l'eczéma…

A.D.

— 

Un hamburger
Un hamburger — HOUIN GERARD/SIPA
Selon une étude parue ce lundi dans la revue Thorax, les enfants et adolescents qui consomment plus de trois repas de type fast-food chaque semaine ont plus de risques de souffrir d’asthme sévère, de rhinite allergique et d’eczéma.
 

Les fruits, arme anti-asthme

Les chercheurs de l'université d'Auckland en Nouvelle-Zélande ont observé que le fast-food aggravait les symptômes quels que soient le pays, le niveau social ou le sexe. Consommer trois repas de ce type par semaine augmenterait de 39% le risque d’asthme sévère chez les adolescents, et de 27% chez les enfants plus jeunes.

Les enfants interrogés qui consommaient au moins trois fruits par semaine auraient en revanche des symptômes moins graves dans 11% des cas chez les adolescents, 14% chez les enfants.

Au total, 319.000 adolescents âgés de 13 et 14 ans et 181.000 adolescents âgés de 6 et 7 ans ont été interrogés pour cette étude.