Le télescope Hubble dévoile l'image la plus profonde de l'univers

ASTRONOMIE Baptisée «eXtreme Deep Field», l'image permet de contempler des milliers de galaxies parfois vieilles de plusieurs milliards d'années...

Nicolas Bégasse

— 

Assemblage de photographies spatiales baptisé «eXtreme Deep Field», réalisé grâce au télescope Hubble et dévoilé le 25 septembre 2012.
Assemblage de photographies spatiales baptisé «eXtreme Deep Field», réalisé grâce au télescope Hubble et dévoilé le 25 septembre 2012. — REUTERS/Handout

En 2004, l’image la plus profonde de l’univers avait été dévoilée par les astronomes en charge du télescope Hubble. Baptisée «Ultra Deep Field» -«champ ultra-profond»-, elle vient d’être détrônée par sa petite sœur: «eXtreme Deep Field», ou «champ extrêmement profond» en bon français, un assemblage d’images inédit dévoilé mardi par l’équipe Hubble.

C’est tout simplement «l’image la plus profonde du ciel jamais obtenue», explique Garth Illingworth, de l’université de Californie (Santa Cruz), cité par le Guardian. Depuis 2004, Hubble, ce télescope orbitant autour de la Terre, a effectué une observation appuyée du même petit coin de ciel. Plus de 5.500 nouvelles galaxies sont apparues sur l’image, ou plutôt sur cet assemblage de plus de 2.000 images collectées au cours de la dernière décennie par le télescope.

Des objets vieux de 13 milliards d’années

«Cela nous permet d’explorer plus loin dans le temps que jamais auparavant», se félicite Garth Illingworth. Car cette image est un voyage dans l’espace, mais aussi dans le temps: on le sait, plus un objet est éloigné, plus la lumière qu’il émet mettra de temps à atteindre la Terre. Ainsi, les objets les plus anciens apparaissant sur «eXtreme Deep Field» sont vieux de 13,2 milliards d’années: ils ne sont apparus que 500 millions d’années après la formation de l’univers.

Le nombre de galaxies observables sur l’assemblage d’images et leur âge canonique donnent d’autant plus le vertige quand on se rappelle que «eXtreme Deep Dield» est la photographie d’une toute petite portion de ciel située -le carré bleu sur l'image ci-dessous- dans la constellation du Fourneau