L'addiction sexuelle concerne 5 à 10% de la population, selon un psychanalyste

20minutes.fr

— 

Les «sex addicts» représentent 5 à 10 % de la population. C'est ce qu'affirme le psychanalyste et spécialite de la dépendance sexuelle Jean-Benoît Dumonteix, dans une interview au Figaro. et dans son livre, co-écrit avec la journaliste Florence Sandis (Les Sex addicts. Quand le sexe devient une drogue dure (éd. Hors Collection Témoignages, mai 2012).

Ces «5 à 10% de la population» comprennent «les personnes susceptibles de devenir dépendantes», et reposent sur des observations dans les hôpitaux et une étude de l'Inserm. Le psychanalyste explique que «notre société ultra sexualisée compte de plus en plus d'addicts». Il définit l'addiction sexuelle comme une dépendance qui peut «devenir très dangereuse, très vite», et qui permet d'évacuer, de façon virtuelle (sites de rencontres, webcams) ou réelle (sex-clubs, prostituées, backrooms), les émotions négatives par le sexe.