Du vélo sur ordonnance à Strasbourg

— 

   Faire du sport pour préserver sa santé. Selon les Dernières Nouvelles d'Alsace, le sénateur-maire de Strasbourg, Roland Ries, a annoncé dimanche un projet original. « Nous voulons expérimenter une nouveauté, accompagner les médicaments par la prescription de Velhop ou de modes de déplacement doux », a-t-il déclaré. Le projet prévoit d'offrir un an d'abonnement au vélo en libre-service de Strasbourg sur prescription médicale. Ce service pourrait être proposé aux personnes souffrant de diabète, d'hypertension artérielle, de maladies cardio-vasculaires, d'hypercholestérolémie ou d'obésité. La ville mettrait à leur disposition un éducateur sportif qui les orienterait vers Velhop ou une autre activité correspondant à la préconisation médicale. Une cinquantaine de médecins volontaires, généralistes et spécialistes, pourraient participer à cette expérimentation qui devrait démarrer en septembre. Si l'expérience, qui doit durer un an, est un succès, elle pourrait être pérennisée l'an prochain.