Grippe : le virus se fait attendre

— 

Première vaccination contre la grippe A (H1N1) effectué au gymnase Auguste Renoir de Paris 14e le 12 novembre 2009 pour les personnes prioritaires.
Première vaccination contre la grippe A (H1N1) effectué au gymnase Auguste Renoir de Paris 14e le 12 novembre 2009 pour les personnes prioritaires. — Sébastien Ortola / 20 Minutes

Toujours pas d’épidémie de grippe cette année. La faute à une météo clémente, avec des températures exceptionnellement douces, quand le virus s’épanouit sous un climat froid et sec.

La semaine dernière, le nombre de grippes a été estimé à 68 cas pour 100000 habitants, soit bien en dessous du seuil épidémique, estimé à 174 cas pour 100000 habitants, selon le réseau de médecins Sentinelles. Mais pas de faux espoirs, le réseau de médecins promet une épidémie de grippe à un moment ou un autre de l’hiver.

La grippe, qui se caractérise par une fièvre supérieure à 39 °C, accompagnée de myalgies [douleurs musculaires] et, parfois, de difficultés respiratoires, peut aussi se compliquer en pneumonie ou insuffisance respiratoire. Pour les personnes fragiles, se vacciner est recommandé et encore possible.