Une bactérie provoque la mort de trois patients à l'hôpital de Massy

SANTE La Klebsiella pneumoniae, qui attaque les poumons et les voies respiratoires, est devenue résistante aux antibiotiques. 180 anciens patients ont été mis en garde par courrier...

A.-L.B.
— 
L'Institut hospitalier Jacques-Cartier de Massy (Essonne), le 18 novembre 2002.
L'Institut hospitalier Jacques-Cartier de Massy (Essonne), le 18 novembre 2002. — NIKO/SIPA

Une bactérie est à l'origine du décès de trois patients en juillet de l'hôpital privé Jacques-Cartier de Massy dans l'Essonne, rapporte Le Parisien de ce mardi.

La Klebsiella pneumoniae, qui attaque les poumons et les voies respiratoires, est devenue résistante aux traitements antiobiotiques, et aurait infecté dix-huit patients de cet hôpital en juillet. A l'origine de l'infection, une malade rapatriée de Grèce début juin et qui a contaminé les autres, note le quotidien.

L'hôpital a envoyé vendredi dernier un courrier à 180 patients hospitalisés entre le 1er juin et le 31 juillet, et qui auraient pu être infectés. Fin juillet, les nouvelles admissions au bloc spécialisé dans les urgences cardiaques ont été interdites dans cet hôpital, une interdiction qui a été levée la semaine dernière.