Le surpoids nuit gravement à vos spermatozoïdes

SANTÉ ne étude française montre qu'il y a une corrélation entre le poids corporel et la qualité du sperme...

J. M.

— 

Fécondation d'un oeuf par des spermatozoïdes.
Fécondation d'un oeuf par des spermatozoïdes. — University of Colorado

L’étude est présentée ce lundi à l’occasion d’un congrès à Stockholm, mais elle a été menée auprès de 2.000 Français. Selon les conclusions des équipes du docteur Paul Cohen Bacrie, le surpoids a un effet négatif sur la fertilité masculine, et le phénomène s’aggrave quand l’indice de masse corporelle (IMC) dépasse les 30, franchissant ainsi le seuil de l’obésité.

«La qualité du sperme» en question

Le rôle néfaste du surpoids sur la mobilité des spermatozoïdes a déjà été mis en évidence, ce que confirme l’étude française, qui met en évidence un autre phénomène. Lorsque l’indice de masse corporelle est supérieur à 30, le nombre de spermatozoïdes diminue», indique Paul Cohen Bacrie dans Le Parisien.

Des spermatozoïdes moins rapides, moins nombreux... Car en plus des facteurs environnementaux ou du stress, «l’excès de graisse  entraîne une modification endocrinienne. Cela baisse la qualité du sperme», tranche le médecin. Mais il ne s’agit pas de se mettre au pain sec et l’eau pour autant, puisque l’étude a également démontré que la fertilité des sujets très maigres est également moindre.