Deux sirops pour nourrisson retirés du marché

SANTE Le Broncalène nourrissons et l'Hexapneumine nourrissons ne seraient pas efficaces. Pire encore, ils seraient susceptibles de provoquer des effets indésirables...

B.T.

— 

Un nourrisson.
Un nourrisson. — PIERANGELI/SIPA

Deux sirops antitussifs pour nourrisson ont été retirés du marché. C’est ce que L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), a annoncé mardi 15 mars dans un communiqué. Le Broncalène nourrissons (Hepatoum) et l’Hexapneumine nourrissons (Bouchara Recordati) ne seraient pas efficaces. Ils  seraient également susceptibles de provoquer des difficultés respiratoires ou des complications «neuropsychiatriques» (convulsions, agitations) chez certains enfants.

D’autres sirops contre-indiqués

D’autres sirops similaires, des antihistaminiques à base de fenspiride, ont été contre-indiqués. Ils ne peuvent plus être délivrés en pharmacie pour les enfants de moins de deux ans. «Le risque d’effets indésirables liés à l’utilisation de ces médicaments étant supérieur au bénéfice escompté», s’est justifié l’Afssaps.

Ces décisions s’inscrivent dans la continuité de la politique de réévaluation des antitussifs chez le nourrisson, menée par l’Afssaps.