Japon: la plus grande région avicole touchée par la grippe aviaire

© 2011 AFP

— 

La plus grande région avicole du Japon est à son tour touchée par une épidémie de grippe aviaire, qui a déjà entraîné l'abattage de plus de 400.000 poulets dans la préfecture voisine de Miyazaki, sur l'île de Kyushu (sud-ouest), a indiqué mercredi un responsable local.

Afin d'empêcher la propagation du virus, les autorités de la préfecture de Kagoshima, située au sud de Kyushu, ont ordonné l'élimination de 8.600 poulets et interdit le déplacement de 5,22 millions de volailles dans un rayon de 10 kilomètres autour d'une ferme d'Izumi où près de 200 poulets ont été retrouvés morts.

Devant la gravité de la situation, le Premier ministre japonais Naoto Kan a convoqué mercredi matin une réunion du gouvernement après que les examens ont confirmé que l'élevage d'Izumi avait été infecté par une forme hautement pathogène de la grippe aviaire.

"Comme il s'agit d'une région où sont concentrées les fermes avicoles, nous devons empêcher par tous les moyens l'épidémie de se propager", a-t-il dit à ses ministres.

Le ministre de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches, Michihiko Kano, a annoncé que l'abattage des 8.600 poulets était terminé.

Dans la préfecture voisine de Miyazaki, deux élevages ont été touchés par le virus H5 depuis le début de l'année et l'abattage de 420.000 volailles a été décidé par les autorités.

La préfecture de Kagoshima a produit en 2009 la plus grande quantité de viande de poulet du Japon, a indiqué l'agence de presse Jiji.