Pfizer rappelle 19.000 bouteilles supplémentaires de Lipitor, odeur suspecte

© 2010 AFP

— 

Le géant pharmaceutique américain Pfizer a rappelé 19.000 bouteilles supplémentaires de son médicament contre le cholestérol Lipitor, en raison d'une odeur suspecte, a-t-il annoncé lundi.

Pfizer rappelle "un lot, soit environ 19.000 bouteilles de Lipitor contenant des comprimés dosés à 40 mg aux Etats-Unis", indique le groupe dans un communiqué.

"Le rappel a été initié après qu'un client eut signalé une odeur anormale émanant de la bouteille dans laquelle ces comprimés étaient emballés. Ces bouteilles ont été fournies par un sous-traitant", précise Pfizer.

Cette décision est le résultat "d'une surveillance accrue des problèmes d'odeur après d'autres cas dans le secteur", ajoute le groupe.

C'est cette surveillance accrue qui a entraîné "trois rappels précédents de Lipitor, mis en place en août, octobre et novembre, en réponse aux plaintes rares d'odeur anormale", poursuit le communiqué.

Cette odeur provient de particules d'un fongicide (le 2,4,6-Tribromoanisole) "trouvées en très faible quantité dans la bouteille liée à la plainte" ayant entraîné le premier rappel, poursuit Pfizer.

"Ce produit sert à protéger le bois des palettes sur lesquelles sont entreposées et stockés des produits" mais Pfizer dit "interdire son utilisation dans l'expédition des médicaments".

Le groupe affirme avoir "pris des mesures" pour éviter que ce problème se reproduise. Il n'exclut toutefois pas de devoir rappeler plus de produits.

Le Lipitor, un anti-cholestérol, est le médicament le plus vendu au monde, avec plus de 10 milliards de dollars de chiffre d'affaires par an.