Mediator : Xavier Bertrand convoque une réunion avec les experts

SANTE Le ministre de la Santé réagit aux dernières révélations...

© 2010 AFP

— 

L'ex-patron de l'UMP Xavier Bertrand a déclaré dimanche que Jean-Louis Borloo, démissionnaire du gouvernement après l'échec de sa campagne pour le poste de Matignon, avait "toujours sa place" à la vice-présidence de l'UMP et a souhaité qu'il garde ses liens avec le parti.
L'ex-patron de l'UMP Xavier Bertrand a déclaré dimanche que Jean-Louis Borloo, démissionnaire du gouvernement après l'échec de sa campagne pour le poste de Matignon, avait "toujours sa place" à la vice-présidence de l'UMP et a souhaité qu'il garde ses liens avec le parti. — Lionel Bonaventure afp.com

Xavier Bertrand veut comprendre. Le ministre de la Santé a convoqué ce samedi les épidémiologistes ayant travaillé sur les décès attribuables au Mediator, ainsi que le directeur général de l'Afssaps, Jean Marimbert, et le Directeur général de la Santé, Didier Houssin. Cette réunion «fait suite aux informations parues dans la presse ce jour», a-t-on indiqué dans l'entourage du ministre.

Une étude passée sous silence

Ont été ainsi convoqués Catherine Hill, épidémiologiste à l'Institut Gustave Roussy, Mahmoud Zureik, directeur de recherche à l'Inserm, et Agnès Fournier, épdiémiologiste à l'Inserm, a-t-on précisé. Le 16 novembre, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) admettait le chiffre d'"au moins 500 décès" attribuables au Médiator, sur la base des calculs de Catherine Hill, confirmant ainsi une fourchette de 500 à 1.000 morts précédemment avancée.

Mais, souligne Le Figaro daté de samedi, ce même 16 novembre, l'Afssaps n'avait pas mentionné une autre fourchette (1.000 à 2.000 morts) provenant d'une étude réalisée par deux autres chercheurs - Mahmoud Zureik et Agnès Fournier - qu'elle avait également sollicités. Ce qui différencie les calculs de Catherine Hill de ceux de Mahmoud Zureik et d'Agnès Fournier, c'est la prise en compte du long terme, a souligné le quotidien.