Bertrand favorable à la mission d'information parlementaire sur le Mediator

© 2010 AFP

— 

Le ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a approuvé la création mardi d'une mission d'information parlementaire sur le Mediator, réclamée par les députés PS.

"Il faut un maximum de transparence. Contrairement à ce qui a été dit (...) dès le départ, la majorité était sur la ligne qu’il fallait un maximum de transparence et qu’à partir du moment où l’Igas (Inspection générale des affaires sociales, ndlr) était saisie --j'avais décidé de la saisir aussitôt-- il faut aussi le regard politique des parlementaires", a-t-il dit mardi soir sur Canal +.

"Le rapport de l’IGAS me sera rendu le 15 janvier dans sa première étape pour expliquer exactement ce qui s’est passé, en France comme à l’étranger. Ensuite, nous aurons d’autres recommandations sur la pharmacovigilance", a-t-il expliqué.

M. Bertrand "n’hésitera pas une seconde, même si ça doit bousculer des habitudes ou des traditions, à mettre en oeuvre toutes les recommandations".

"Les parlementaires auront certainement leur point de vue d’hommes et de femmes politiques. Voilà pourquoi cette mission est importante. L’Igas aussi... Mais moi-même, j’ai aujourd’hui déjà, quand je vois le dossier, quelques idées en tête. Je n’hésiterai pas un seul instant à changer en profondeur ce qui doit l’être", a-t-il poursuivi.

Les députés PS ont obtenu mardi la création d'une mission d'information parlementaire sur le Mediator, ce médicament pour diabétiques en surpoids prescrit aussi comme coupe-faim et qui aurait causé au moins 500 morts entre 1976 et 2009.