USA: des célébrités promeuvent la méditation contre le stress de la guerre

© 2010 AFP

— 

Des célébrités parmi lesquelles l'acteur Clint Eastwood ou la créatrice Donna Karan se sont données rendez-vous à New York lundi pour promouvoir la méditation comme remède au stress provoqué par la guerre.

Des anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale, du Vietnam et d'Irak s'étaient joints à eux dans le cadre de cet événement destiné à lever des fonds, organisé au Metropolitan Museum of Art par le cinéaste David Lynch.

Le réalisateur d'"Elephant Man", de "Blue Velvet" et de "Mulholland Drive", âgé de 64 ans, dirige une Fondation pour une "éducation basée sur la conscience et la paix" qui suit les préceptes du célèbre gourou Maharishi Mahesh Yogi.

"Je suis un partisan inconditionnel de la méditation transcendantale, que je pratique depuis près de 40 ans", a dit Clint Eastwood, longtemps surtout connu pour ses rôles de dur à l'écran.

Pour David Lynch, la méditation transcendantale peut aider dans des cas de désordre psychologique post-traumatique (PTSD), de plus en plus fréquents chez les soldats de retour d'Afghanistan ou d'Irak.

Un ancien combattant du Vietnam, Dan Burks, a fait un récit émouvant des séquelles psychologiques des tragédies de la guerre, où il lui est arrivé de tuer et où beaucoup de ses camarades sont morts.

Le PTSD "est une blessure, aussi grave que de perdre un bras ou une jambe", a-t-il dit. "Mais on peut s'en sortir", a-t-il ajouté, racontant sa vie après la découverte de la méditation. "C'est comme la différence entre le paradis et l'enfer", a-t-il souligné.

Le comédien britannique Russell Brand a raconté avoir beaucoup souffert de ses problèmes de dépendances diverses, aux drogues et au sexe, et avoir trouvé la paix avec la méditation. "J'ai découvert l'amour, j'ai commencé à m'aimer mais surtout à aimer les autres", a-t-il souligné.