C'est encore à l'hôpital que les Françaises préfèrent accoucher

SOCIETE D'après un sondage...

© 2010 AFP

— 

L'hôpital reste le lieu préféré d'accouchement (64%), suivi de la clinique (25%), alors que seulement 2% des femmes enceintes préféreraient accoucher chez elles, selon une enquête Ipsos pour le Collège national des gynécologues et obstétriciens français publiée vendredi.

Une majorité (73%) des femmes enceintes ayant répondu à l'enquête n'a jamais entendu parler des "maisons de naissance", lieu d'accouchement attenant à une maternité placé sous la surveillance d'une sage-femme.

Sur la perception de la grossesse, les femmes sont très divisées entre une grossesse vécue comme "une situation naturelle à laquelle la femme est prédisposée par son instinct maternel" (47%) et "un événement qui nécessite un accompagnement et des précautions particulières" (50%). Mais la majorité (58%) des plus jeunes (25 ans et moins) pensent qu'être enceinte est "une situation naturelle".

Pour 77% des femmes enceintes interrogées, le corps médical est "une assistance scientifique et technique indispensable". Elle "rassure pleinement" 73% d'entre elles. Pour les plus jeunes, cette présence est toutefois jugée moins rassurante (67%) et moins indispensable (68%).

Les femmes les plus jeunes sont aussi plus nombreuses (25% contre 19% tous âges confondus) à chercher des informations sur internet.

L'étude a été réalisée grâce à 30 équipes (gynécologues et sages-femmes) qui se sont portées volontaires pour faire remplir chacune un questionnaire à une trentaine de femmes enceintes, recrutées selon un protocole défini. 708 femmes ont ainsi répondu aux questions posées.

Les 34e Journées nationales du Collège national des gynécologues et obstétriciens français se tiendront de mercredi à vendredi prochains à Paris-La Défense.