Résultats cliniques positifs pour l'anti-cholestérol Vytorin de Merck

© 2010 AFP

— 

Le laboratoire pharmaceutique américain Merck a publié samedi un communiqué affirmant que son médicament anti-cholestérol controversé Vytorin réduisait les incidences d'accidents cardiaques chez les personnes atteintes de troubles rénaux.
Le laboratoire pharmaceutique américain Merck a publié samedi un communiqué affirmant que son médicament anti-cholestérol controversé Vytorin réduisait les incidences d'accidents cardiaques chez les personnes atteintes de troubles rénaux. — afp.com

Le laboratoire pharmaceutique américain Merck a publié samedi un communiqué affirmant que son médicament anti-cholestérol controversé Vytorin réduisait les incidences d'accidents cardiaques chez les personnes atteintes de troubles rénaux.

"Une nouvelle étude sur le Vytorin (commercialisée par MSD en dehors de l'Amérique du Nord sous le nom d'Inegy) montre que le Vytorin 10/20 mg réduit les risques d'un premier accident cardiaque (...) de 16,1% par rapport au placébo", indique le communiqué. Cette étude "impliquait plus de 9.000 patients qui, en moyenne, souffraient d'une maladie rénale avancée ou terminale".

Faire approuver le médicament

Merck ajoute que sur la base de ses résultats il va chercher à faire approuver le médicament pour les patients souffrant de troubles rénaux chroniques. Il est pour l'instant approuvé chez les patients à taux de cholestérol anormal.Le Vytorin est un traitement combinant les molécules Zocor (fabriquée par Merck) et Zetia (fabriquée par Schering-Plough, avec qui Merck a fusionné).

Les deux laboratoires partenaires avaient rendu publique en janvier 2008 une étude sur le Vytorin montrant qu'il n'était pas plus efficace que le Zocor, un traitement plus ancien et meilleur marché.