Leclerc rappelle trois lots de steaks hachés en Normandie

SANTE Pour cause de salmonelle...

© 2010 AFP

— 

Les grandes surfaces Leclerc de Haute et Basse-Normandie rappellent trois lots de steaks hachés surgelés de marque ECO+, soit quatre tonnes, "suite à la mise en évidence d'une présence de salmonelle", a-t-on appris jeudi auprès de la direction de E.Leclerc.
Les grandes surfaces Leclerc de Haute et Basse-Normandie rappellent trois lots de steaks hachés surgelés de marque ECO+, soit quatre tonnes, "suite à la mise en évidence d'une présence de salmonelle", a-t-on appris jeudi auprès de la direction de E.Leclerc. — Jean-Pierre Muller AFP

Les grandes surfaces Leclerc de Haute et Basse-Normandie rappellent trois lots de steaks hachés surgelés de marque ECO+, soit quatre tonnes, «suite à la mise en évidence d'une présence de salmonelle», a-t-on appris jeudi auprès de la direction de E.Leclerc.

Les lots en question, livrés aux magasins concernés le 16 septembre, ont été commercialisés à partir du 5 octobre 2010 dans les magasins E.Leclerc des cinq départements de Haute et Basse-Normandie, précise l'enseigne qui a informé dans un communiqué la presse locale et demande aux clients de rapporter les lots mentionnés à leur magasin, où ils seront remboursés.

4.020 boîtes de steaks hachés

En tout, 4.020 boîtes de steaks hachés, soit autant de kilos, ont été vendus dans les magasins concernés. Les steaks hachés qui n'avaient pas été vendus ont été retirés des rayons depuis le 10 novembre, a précisé la direction de E.Leclerc.

Les trois lots rappelés sont des «steaks hachés 20% MG 10x100G surgelés - Eco+» dont les numéros sont 10105288, 10105311 et 10105330. Un numéro vert (gratuit d'un poste fixe) a été mis en place par l'enseigne (0.800.865.286).

«Les infections alimentaires causées par les salmonelles se traduisent par des troubles gastro-intestinaux tels que diarrhées, vomissements et douleurs abdominales, souvent accompagnés de fièvres» et «ces symptômes peuvent être plus graves chez les jeunes enfants, les sujets immunodéprimés et les personnes âgées», rappelle l'enseigne.