Médiator: L'Afssaps conseille aux patients qui ont pris le médicament plus de 3 mois de consulter

SANTE Le médicament aurait fait au moins 500 morts...

B. D. et J. M. avec Reuters

— 

Le Mediator, un médicament pour diabétiques en surpoids utilisé aussi par des non-diabétiques et interdit depuis novembre 2009, aurait fait environ 500 morts en un peu plus de 30 ans, selon l'Agence des produits de santé (Afssaps).
Le Mediator, un médicament pour diabétiques en surpoids utilisé aussi par des non-diabétiques et interdit depuis novembre 2009, aurait fait environ 500 morts en un peu plus de 30 ans, selon l'Agence des produits de santé (Afssaps). — Daniel Janin AFP/Archives

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a recommandé mardi aux patients ayant pris du Mediator pendant au moins trois mois entre 2006 et 2009 de consulter leur médecin traitant. Dans une recommandation publiée sur son site internet, l'Afssaps demande également aux généralistes de rechercher chez les personnes ayant pris du Mediator «tout symptôme ou signe évocateur d'une atteinte valvulaire».

Le médicament anti-diabète Mediator, interdit depuis un an, a provoqué la mort de plus de 500 personnes en France, selon une étude de l'assurance-maladie révélée lundi par plusieurs médias. Ce chiffre confirme les résultats d'une étude universitaire publiée en juin, qui donnait une fourchette de 500 à 1.000 décès.

Le labo se défend

La nouvelle enquête de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) a été présentée lundi devant l'Afssaps, qui l'a rendue publique ce mardi. Selon la Cnam, entre 1976 et 2009, 500 personnes au minimum sont mortes des suites d'atteintes cardiaques graves - des valvulopathies - après avoir pris du Mediator, fabriqué par les laboratoires Servier. Plus de 3.500 auraient également été hospitalisées pour des lésions cardiaques.

Dans un communiqué, le groupe Servier estime que les chiffres de la Cnam «sont des hypothèses fondées sur des extrapolations» mais conseille néanmoins aux personnes qui ont pris du Mediator «d'en parler à leur médecin».

Plus distribué depuis 1996

Le Mediator, dont le principe actif est le benfluorex, était prescrit aux diabétiques mais également à des patients en surcharge pondérale pour ses facultés amaigrissantes. Il a été retiré du marché en novembre 2009 en raison des effets secondaires et n'était plus distribué qu'en France depuis 1996.

L'Afssaps estime qu'entre 1,5 et 2 millions de patients ont été exposés à Mediator en France et que 20% des prescriptions étaient sans rapport avec la lutte contre le diabète. Selon le directeur général de l'agence, «plusieurs dizaines de milliers de personnes» sont suscpetibles de devoir consulter leur médecin à ce jour.