Un camion des troubles sexuels sillonne la France

SEXUALITE A son bord, des spécialistes pour informer sur le problème et répondre aux questions...

Julien Ménielle

— 

La fatique a remplacé la migraine. C’est en effet l’excuse mensongère la plus utilisée quand on veut éviter un rapport sexuel, selon un sondage Ifop réalisé pour l’Institut Lilly. En réalité, de vrais troubles sexuels peuvent se cacher derrière ces fausses excuses et il reste difficile d’en parler selon l’étude. D’où l’idée de mettre sur les routes de France un camion, et à son bord des spécialistes, pour parler et informer sur ce type de problèmes.

Sexologues et psychologues de l’association pour le développement de l’information et de la recherche sur la sexualité (Adirs) ont embarqué ce lundi. Première étape: Lille, pour deux jours, avant de passer par Paris, Rouen, Rennes, Bordeaux, Marseille et Strasbourg, dans le cadre de la campagne «Vivre son couple, la sexualité, en parler tout simplement».

Un Français sur quatre concerné

La première expérience, menée en 2009, a montré «une très forte demande et un grand besoin d’information», selon le président de l’Adirs Antoine Lemaire. En effet, selon l’étude Ifop, un Français sur quatre pratique «la stratégie d’évitement sexuel» et est donc potentiellement concerné.

C’est la raison pour laquelle l’Institut Lilly (du nom du laboratoire qui commercialise Cialis, un médicament contre les troubles de l’érection) a décidé d’aller «à la rencontre des personnes qui peuvent être demandeuses» et de leur proposer jusqu’au 2 octobre de répondre gratuitement à leurs questions et de mettre à leur disposition de la documentation à bord du camion voyageur.